Sixième journée de Bundesliga. Victoire 0-4 au FC Cologne. Le Diable Rouge ponctue son excellente prestation d'un premier but sous le maillot du Hertha BSC. Il marque de la tête, sur un coup de coin botté par Dodi Lukebakio (ex-Anderlecht et Charleroi). Ses statistiques sont convaincantes : le Bruxellois a gagné 86% de ses duels, 91% de ses passes sont arrivées à un partenaire. ...

Sixième journée de Bundesliga. Victoire 0-4 au FC Cologne. Le Diable Rouge ponctue son excellente prestation d'un premier but sous le maillot du Hertha BSC. Il marque de la tête, sur un coup de coin botté par Dodi Lukebakio (ex-Anderlecht et Charleroi). Ses statistiques sont convaincantes : le Bruxellois a gagné 86% de ses duels, 91% de ses passes sont arrivées à un partenaire. Auparavant, l'international (16 sélections) a été le meilleur homme de son équipe contre le FSV Mainz 05 (défaite 2-1) et contre le SC Paderborn (succès 2-1). Cependant, ni le club ni le joueur ne sont pleinement satisfaits. " Dedryck revient d'une grave blessure et il n'a pas encore retrouvé sa pleine forme ", explique le manager Michael Preetz. " Il n'empêche : ce qu'il a déjà montré est formidable. Dans une phase importante, il a conféré de la stabilité à notre défense. L'observer me fait grand plaisir. " Boyata a été transféré gratuitement du Celtic cet été et a signé un contrat de trois ans pour l'équipe d' Ante Covic. Le Diable Rouge, qui a participé aux trois matches du premier tour du Mondial russe, allie force, expérience et calme à la construction. " C'est surtout son leadership qui nous fait du bien ", déclare Covic à Kicker. " Dedryck surgit aisément de l'arrière et dirige le reste de l'équipe. Nous avons besoin de quelqu'un qui ose ouvrir la bouche pour orchestrer la manoeuvre. " Preetz souligne que c'est justement le point fort de Boyata. " Il est un meneur, le joueur qui fonce toujours au combat et que les autres admirent. " Ce n'est pas si surprenant quand on sait que Boyata a intégré l'académie de Manchester City à seize ans et qu'il a suivi attentivement des modèles tels que Vincent Kompany, Joleon Lescott et Kolo Touré. " Nous profitons pleinement de sa rage de vaincre ", conclut Preetz, faisant allusion aux quatre titres et trois coupes qu'il a remporté en quatre saisons au Celtic.