Une reprise le 24 juillet paraît exceptionnellement précoce mais en fait, depuis 2011, deux ans après l'introduction du format à 40 journées, avec les play-offs, le championnat reprend le vendredi précédant le dernier week-end de juillet. Il peut tomber le samedi 30 juillet comme en 2011 et en 2016 mais aussi le samedi 25 juillet, comme en 2015 et donc en 2020. C'est deux semaines plus tôt que lors des deux premières saisons de play-offs et que dans l'ancienne formule à 34 journées.
...

Une reprise le 24 juillet paraît exceptionnellement précoce mais en fait, depuis 2011, deux ans après l'introduction du format à 40 journées, avec les play-offs, le championnat reprend le vendredi précédant le dernier week-end de juillet. Il peut tomber le samedi 30 juillet comme en 2011 et en 2016 mais aussi le samedi 25 juillet, comme en 2015 et donc en 2020. C'est deux semaines plus tôt que lors des deux premières saisons de play-offs et que dans l'ancienne formule à 34 journées. Bien que cette reprise coïncide avec les Jeux Olympiques et qu'elle ne laisse qu'un bref répit après l'EURO, il n'était pas possible de reprendre une semaine plus tard, le vendredi 31 juillet. La Pro League veut en effet que les clubs qui disputent une coupe d'Europe bénéficient d'un repos avant leurs ultimes matches de qualification pour la phase de poules de CL ou d'EL, lors de la cinquième journée de championnat, les 21, 22 et 23 août, au lieu de prendre une décision in extremis comme l'été dernier. Ces matches seront joués du mardi 27 au jeudi 29 août, ce qui empêche de planifier une journée complète de championnat à ce moment, comme la semaine dernière. Il ne reste donc plus aucune plage de temps. Les Jeux Olympiques vont certes attirer l'attention mais les prestations des clubs belges en Europe sont plus importantes encore, dit-on, surtout compte tenu du coefficient UEFA, calculé sur base des résultats des cinq dernières saisons. L'excellente campagne 2016-2017 ne compte plus pour les billets européens et les tours préliminaires 2021-2022 -la campagne suivant celle de la saison à venir. Or, nos clubs avaient été brillants, prenant 12.500 points, grâce aux quarts de finale EL d'Anderlecht et de Genk, qui avait éliminé La Gantoise en huitièmes de finale. À moins que les formations belges n'aillent particulièrement loin cette saison, il y a de fortes chances que nos clubs glissent de la huitième à la neuvième place au classement européen, au profit des Pays-Bas, qui occupent la neuvième place mais ont déjà gagné beaucoup de points depuis la saison passée. Retomber plus bas impliquerait de disputer plus de tours préliminaires. Pour l'éviter, le championnat débutera donc le 24 juillet, ce qui permettra aussi aux clubs qui doivent jouer les deuxième et troisième tours préliminaires à partir de la mi-juillet d'acquérir le rythme des matches. La composition du calendrier sera encore plus complexe deux ans plus tard, en 2022, compte tenu du Mondial du Qatar. Il ne se disputera pas durant les torrides mois de juin et de juillet mais du lundi 21 novembre au dimanche 18 décembre, sous un climat un peu plus clément. " Le championnat 2022 reprendra peut-être le week-end des 16 et 17 juillet au lieu des 30 et 31 juillet ", explique Nils Van Brantegem, le manager calendrier de la Pro League. " Mais même ainsi, nous n'aurons pas assez de dates. la dernière journée de championnat avant le Mondial se déroulera sans doute le week-end des 12 et 13 novembre, à peine une semaine avant le premier match au Qatar. Normalement, la FIFA prévoit une période de trêve d'au moins deux semaines. Elle s'élevait même à trois semaines avant les deux tournois précédents mais elle l'a réduite avant la Coupe du Monde 2022. Les derniers matches de LC et d'EL se dérouleront cependant les 2 et 3 novembre. Nous ne pourrons établir de planning définitif pour le championnat de Belgique qu'en octobre 2021, quand la FIFA aura communiqué son calendrier", poursuit Van Brantegem. "La Pro League devra alors décider, sur cette base, quand le championnat reprendra, à l'issue du Mondial. Ce sera peut-être déjà pendant le week-end de la finale, le 18 décembre, ou le deuxième jour de Noël ou encore juste après le Nouvel-An. Il faudra aussi déterminer si on met sur pied une trêve hivernale. Cette saison-là, nous pouvons jouer jusqu'au dimanche 11 juin 2023 mais ça aurait un impact sur la saison 2023-2024..."