Fondé en 1902
...

Fondé en 1902 Président : Sandor Szilagyi Stade : Ferenc-Puskas (68.976 places) Site : www.dvsc.hu Transfert le plus cher de tous les temps : Dorge Rostand Kouemaha (260.000 euros, FC Tatabanya, 2007) Palmarès : 4 titres, 3 Coupes de Hongrie Saison passée en CL : - Parcours de qualification : Kalmar FF (2-0, 1-3), Levadia Tallinn (1-0, 1-0), Levski Sofia (2-0, 2-1) De chef de la défense à avant, d'ennemi public à chouchou du public : il a vécu ces deux mutations. Il a entamé sa carrière chez le rival du DVSC, Nyiregyhaza Spartacus. Titulaire en équipe nationale, il évolue à Debrecen depuis 2007. Vice meilleur buteur, il a largement contribué au quatrième titre de son club. Son but contre le Levski Sofia a été décisif au tour préliminaire. Le DVSC s'est habitué à son rôle de favori - il a gagné quatre des cinq derniers championnats. En Ligue des Champions, il doit se faire plus défensif. Il conserve son 4-4-2 bien rôdé, une tactique qui exige discipline et efficacité ainsi qu'esprit de groupe :les individualistes n'ont pas leur placeà Debrecen. Les premières attaques partent des défenseurs latéraux, Leo et Bodnar, tandis que deux médians centraux, Varge et Kiss, évoluent en pare-chocs devant la défense. Le noyau est étoffé pour le championnat hongrois mais sur la scène européenne, le club devra surtout bien visionner ses adversaires pour tenter de les contrer. L'entraîneur est un fin tacticien, comme l'a appris le Levski Sofia au tour préliminaire, et les Hongrois, dont l'équipe n'a guère changé, disposent de bons automatismes. En revanche, ils n'ont pas de leader. Rudolf en a le potentiel mais n'est pas encore prêt. Un joueur possède une expérience internationale : Bodnar, qui a joué au Dynamo Kiev et à Salzbourg. Andras Herczeg HUN 11/07/1956 Blessé au genou, le Hongrois a dû renoncer à une carrière de footballeur professionnel. Devenu entraîneur, il s'est imposé à Debrecen, qu'il a quitté en 1997 suite à des désaccords financiers. Attaché à sa région, qu'il n'a quittée que cinq ans en 53 ans d'existence, il a travaillé comme adjoint d'Attila Supka, de Lazar Szentes et de Miroslav Beranek, gagnant trois titres. Il est redevenu entraîneur principal fin 2007 mais, ne disposant pas de licence, il porte le titre de manager. Il a remporté un titre et une Coupe de Hongrie en l'espace de deux ans. Il est le second entraîneur, après Dezsö Novak (Ferencvaros) à qualifier une phalange hongroise pour la Ligue des Champions. Le coach est aussi superstitieux. Ainsi préférerait-il interdire les photos de l'équipe, craignant qu'elles ne... perturbent le karma de celle-ci.