La mentalité

Il ne pose jamais de problèmes dans un groupe et respecte les choix de son coach. Si la mentalité est très bonne, c'est au niveau du mental qu'il doit le plus progresser. Le fait qu'il ait un peu galéré pour s'imposer en D1 semble le faire douter alors que cela devrait être un plus : il a dû se battre dans les divisions inférieures avant qu'un club lui offre une chance.
...

Il ne pose jamais de problèmes dans un groupe et respecte les choix de son coach. Si la mentalité est très bonne, c'est au niveau du mental qu'il doit le plus progresser. Le fait qu'il ait un peu galéré pour s'imposer en D1 semble le faire douter alors que cela devrait être un plus : il a dû se battre dans les divisions inférieures avant qu'un club lui offre une chance. Quand on voit sa taille et son gabarit, on peut dire que son comportement dans les duels laisse les observateurs sur leur faim. C'est donc plus un problème mental que physique et il doit se persuader que dans le combat d'homme à homme, il n'a rien à envier aux défenseurs qui lui font face. Le manque d'expérience fait qu'il n'use pas encore de toutes les ficelles pour gagner les duels et l'utilisation plus grande de son corps et de ses bras va lui permettre de prendre plus facilement le dessus sur son opposant direct. L'attaquant du Cercle a joué ses premières minutes à l'âge de 21 ans bien sonnés. A 22 ans et une trentaine de matches au compteur, c'est un joueur en devenir. Le fait de connaître un second entraîneur pour sa deuxième année d'élite peut aussi l'aider car, cette saison, il va connaître une autre approche. Et les résultats actuels de l'équipe ne seront certainement pas un frein à son évolution. Après avoir été jugé insuffisant au Club Bruges où il a fait ses classes, Tom a choisi de descendre de niveau pour mieux rebondir. Après avoir prouvé en 2005-2006 à Torhout en D3 (26 m/10b) qu'il avait un certain niveau, il a retrouvé les joies d'un club de l'élite en signant pour le Cercle en 2006. Trop de joueurs s'obstinent à galérer en Réserve alors que, s'imposer en équipe première de division inférieure, offre plus de possibilités de remonter plus tard. C'est quelqu'un qui, dans les petits espaces, doit encore peaufiner ses gestes et on le remarque également dans ses remises quand il joue en décrochage. Par contre, quand il est lancé, en pleine course, vers le but adverse, sa conduite de balle est plus que performante. Dans les 16 mètres, il manque aussi un peu de finesse et dans ce cas-là, c'est plutôt son engagement physique qui fait la différence. Avec ses qualités physiques, c'est son grand point fort. Il possède une frappe lourde des deux pieds et est capable de tirer au but dans les positions les plus difficiles. En position excentrée, il parvient à croiser ses shoots avec beaucoup de puissance et à surprendre le gardien adverse. C'est bien sûr face au but qu'il est le plus performant et dans ce cas, il utilise plus la force que la finesse. Il est bon dans ce domaine et sa taille l'aide beaucoup mais il devrait encore prendre plus conscience de ses qualités et croire vraiment en ses chances dans les duels aériens. On le trouve par moments un peu passif dans l'attaque du ballon et dans la volonté de couper les trajectoires. En anticipant plus, il gagnerait quelques pour cent d'efficacité. Il est assez complet pour évoluer dans une équipe comme le Cercle qui lui offre plus d'espaces par rapport à un club qui domine toujours. Il évolue cette saison le plus souvent seul en pointe et c'est dans des situations de contre-attaque où il peut faire parler sa puissance qu'il est le plus performant. Au niveau du jeu défensif, il ne rechigne jamais. Pour cerner ses limites, il faudrait le voir dans un club du top et dans un système avec deux ou trois attaquants. Le jeu plus fermé devrait toutefois moins lui convenir. Il possède des qualités physiques au-dessus de la moyenne (1,92m, 90 kg) et devrait s'en servir encore plus. Si sa vitesse et sa puissance constituent un de ses points forts, son endurance doit être encore améliorée. Ses résultats de tests sur les 10 premiers mètres au sein du noyau Espoirs de l'équipe nationale prouvent que l'explosivité est un de ses atouts majeurs. par étienne delangre