La semaine dernière, Ostende n'était pas encore au complet. Il cherchait toujours deux ou trois joueurs. S'il les trouve, il aura acheté une équipe, puisqu'il a déjà transféré Dimitri Habran (Standard), Frédéric Stilmant (Tubize) Juninho (Dudelange), Marco Nijs (Denderleeuw), Yasin Karaca (Sebatspor) Lubomir Pernis (Puchov), Steven Bozinovski (Radnicki Nis) et Adam Griffiths. Alex Lecomte, Bob Cousin, David Crv, Mehdi Maklouhfi et Edin Ramcic sont partis. Or, ils étaient des pions importants de ce club qui est passé en deux ans de la D3 à la D1.
...

La semaine dernière, Ostende n'était pas encore au complet. Il cherchait toujours deux ou trois joueurs. S'il les trouve, il aura acheté une équipe, puisqu'il a déjà transféré Dimitri Habran (Standard), Frédéric Stilmant (Tubize) Juninho (Dudelange), Marco Nijs (Denderleeuw), Yasin Karaca (Sebatspor) Lubomir Pernis (Puchov), Steven Bozinovski (Radnicki Nis) et Adam Griffiths. Alex Lecomte, Bob Cousin, David Crv, Mehdi Maklouhfi et Edin Ramcic sont partis. Or, ils étaient des pions importants de ce club qui est passé en deux ans de la D3 à la D1. Dimitri Habran est un gardien spectaculaire. Il prend énormément de risques, joue très loin de son but, comme un libéro. Il anticipe, participe bien au jeu et prend des points. Stefaan Thieren ne s'est pas mal tiré d'affaire l'année dernière. Il a dix centimètres de plus, est moins impulsif, joue plus sur sa ligne, est moins dur dans les duels et moins expérimenté. Krist Willequet, enrôlé il y a un an comme premier gardien, se rétablit d'une opération au genou. Comme Thieren, Vincent Vandekerckhove est issu des jeunes du club. Steven Bozinovski est un arrière droit rapide et agressif doté d'un bon tir et d'une technique satisfaisante. Le capitaine, Paul Okon, est l'organisateur. Expérimenté, il a un excellent jeu de position et une bonne passe mais il manque de vitesse et de mobilité quand il doit jouer homme contre homme ou glisser sur le flanc. Il est suspendu pour le premier match. Anthony Portier est un stopper dur, très mobile, doté d'une bonne détente et d'un excellent jeu de tête, et ses remises en touche vont loin. Adam Griffiths évolue dans le même registre : athlétique, c'est une bête dans les duels. Brian Vandenberghe est un jeune défenseur central très rapide qui n'a pas déçu l'an dernier à l'occasion de ses débuts. Steven Van Herreweghe est le seul arrière gauche du noyau. Sa relance n'est pas des meilleures mais il est difficile à passer. Le Brésilien Juninho a été enrôlé pour le poste de médian droit. Dépeint comme un avant droit rapide, doté de caractère, fin dribbleur et finisseur, il a plutôt donné l'impression d'être un médian central pendant la préparation. Il demande le ballon dans les pieds et ne joue pas la profondeur. Christophe Lauwers a plus de profondeur et de sens du but. Il semble que Gilbert Bodart lui réserve plutôt le rôle de joker. Frédéric Stilmant est médian défensif. Grand, fort, puissant, malin, il a de la maturité et ne renâcle pas au travail. Il n'est pas rapide mais souvent à la bonne place. Tom Coudeville est un médian défensif issu de l'école du club. Lars Wallaeys a été aligné de temps à autre, la saison passée, pour neutraliser le meneur de jeu de l'équipe adverse. Marco Nijs est un médian gauche rapide au bon tir mais il cherche toujours sa meilleure forme. Après une saison ratée à Denderleeuw, il manque manifestement d'assurance. Johan Van Rumst est un médian central techniquement très doué, qui a accusé un excès pondéral de dix kilos la saison dernière mais a joué un rôle majeur au tour final. Il a les qualités requises pour la D1 mais en a- t-il la mentalité ? Après Beveren, Ostende lui offre la possibilité de le prouver. Yasin Karaca reçoit également une dernière chance. Il est capable d'entraîner l'équipe à un niveau supérieur, techniquement et tactiquement. Il est costaud mais conserve trop le ballon et n'infiltre pas assez. Ostende recherche toujours deux attaquants, dont un qui doit être rapide. Le seul joueur acquis dans ce registre jusqu'à présent n'a pas répondu aux attentes pendant la préparation : le Slovaque Lubomir Pernis (1.92 m) est un avant de rectangle mais n'a pas encore donné l'impression d'être fort de la tête et dans les duels. Parfois, il a réalisé de bons tirs et est généralement bien placé. Il ne parle que le slovaque et s'intègre difficilement. Koen Delrue est un jeune avant droitier très vif, Jo Vermast un attaquant technique qui a été opéré à l'épaule et sera indisponible un certain temps. Ostende ne semble pas plus fort que la saison passée. Devant, il n'a pas assez d'atouts pour la D1, les médians ne s'infiltrent pas suffisamment et le noyau ne recèle que trois gauchers. Un petit noyau avec trop peu de talent mais de la volonté à revendre. Il devra se battre semaine après semaine. Christian Vandenabeele