Après ce plaisant Real-United de mercredi dernier, je me suis redit que le boulot des meilleurs était de s'affronter entre eux, bien plus encore qu'ils ne le font: et qu'il était sportivement illogique de ne pas disputer, sur une saison, un vrai grand championnat d'Europe des clubs. Mais pas sur une base de type G14 pour les nantis/privilégiés: avec au contraire notre système traditionnel, par exemple une D1 de 18 clubs, deux D2 de 18 clubs chacune, des montées, des descentes, et des rechutes annuelles en D1 nationales respectives pour laisser place à des montants!
...

Après ce plaisant Real-United de mercredi dernier, je me suis redit que le boulot des meilleurs était de s'affronter entre eux, bien plus encore qu'ils ne le font: et qu'il était sportivement illogique de ne pas disputer, sur une saison, un vrai grand championnat d'Europe des clubs. Mais pas sur une base de type G14 pour les nantis/privilégiés: avec au contraire notre système traditionnel, par exemple une D1 de 18 clubs, deux D2 de 18 clubs chacune, des montées, des descentes, et des rechutes annuelles en D1 nationales respectives pour laisser place à des montants! Bref, poursuivre strictement, entre l'Europe et le national, ce qui se passe chez nous (et ailleurs) entre le national et le provincial: une structure pyramidale au sein de laquelle tout le monde peut rêver du sommet et redouter les tréfonds, une structure qui fédère vraiment!Ceux qui m'objecteront qu'on ne peut à ce point encombrer le calendrier m'ont mal compris, je l'allège! Les 54 clubs européens de mon top utopique jouent le week-end, ils ne participent pas à leur championnat national: et les alentours de mercredis se libèrent pour les compétitions entre pays, ...ou pour rien du tout de footeux, ce qui ne fera pas de tort vu que trop c'est trop! Mes objecteurs vont alors m'objecter que ça va dévaloriser les championnats nationaux: je ne pense pas. Tenez, chez moi, la P1 luxembourgeoise n'est pas "dévalorisée" parce que Virton est en D2 et le Lorrain en Promotion, au contraire: la province est fière de Virton comme d'un onze national, elle jubile que son ver de terre côtoie les étoiles! Je ne vois donc pas pourquoi le même mécanisme d'enthousiasme ne fonctionnerait pas un échelon plus haut.Notre identité provinciale, ou ce qu'il en reste, doit beaucoup au foot. Cela m'a toujours plu que la représentativité footballistique nationale émane des provinces: j'ai toujours aimer comparer les performances provinciales et je ne suis pas le seul! De ce point de vue, deux grandes idées fausses circulent parce qu'on lit mal les chiffres: faut dire que je les aime, les chiffres, ceux qui disent qu'on leur fait dire n'importe quoi disent n'importe quoi! Primo, donc: dans quelle province le foot (via l'Union Belge) est-il le plus pratiqué? Le plus sage me semble de prendre le nombre d'habitants de la province, de le diviser par le nombre d'équipes alignées en compétition (Premières, jeunes, réserves...), et de dresser le premier tableau.Lustucru, avec une équipe pour seulement 240 habitants, c'est dans la Belle Province que l'URBSFA est le plus solidement implantée, tandis qu'illui reste beaucoup de boulot et de concurrence (ABSSA...) dans la capitale!1.Luxembourg 241.639 : 1006 = 2402.Limbourg 775.302 : 2271 = 3413.Namur 435.677: 1030 = 4234.Liège1.013.729: 2181 = 4655.Brabant flamand 999.186: 2043 = 4896.Anvers1.631.243: 3331 = 4907.Flandre orientale1.351.777: 2597 = 5208.Flandre occidentale1.122.849: 2129 = 5279.Brabant wallon 339.062: 572 = 59310.Hainaut1.284.761: 1873 = 68611.Bruxelles 948.122: 506 = 1873Deuzio: quelle est la province la plus performante? Là, j'ai examiné nos 130 clubs de nationales: en choisissant de donner 8pts par club de D1, 4 par club de D2, 2 par club de D3, 1 par promotionnaire. Et pour chaque province, j'ai pondéré le nombre de points par le nombre d'habitants, ...vu qu'il y a une différence entre être réellement plus forts et être simplement plus nombreux! Ce qui donne le classement suivant: où les Flamands nous dominent malgré la faiblesse de leur Brabant, et où les Limbourgeois pulvérisent leurs frères idiomatiques. Où Virton rend le Luxembourg plus costaud qu'on croit, car on oublie qu'il est si peu peuplé. Où la capitale est moins fortiche que prévu. Où Namur, hélas, est notre quart-monde. Mais que c'est gai, les chiffres au foot! 1.Limbourg (sur 219 clubs: 3+2+4+7 en nationales)606pts2.Flandre orientale (sur 256 clubs: 3+4+7+10 en nationales)4733.Anvers (sur 220 clubs: 5+2+5+13 en nationales)4354.Flandre occidentale (sur 180 clubs: 1+4+4+7 en nationales)3475.Hainaut (sur 204 clubs: 4+0+3+5 en nationales)3356.Liège (sur 214 clubs: 1+3+3+5 en nationales)3067.Luxembourg (sur 153 clubs: 0+1+0+2 en nationales)2498.Brabant wallon (sur 58 clubs: 0+0+2+2 en nationales)1779.Bruxelles (sur 42 clubs: 1+1+1+2 en nationales) 16910.Brabant flamand (sur 198 clubs: 0+1+1+7 en nationales)13011.Namur (sur 155 clubs : 0+0+0+4 en nationales) 92"Deux grandes idées fausses circulent parce qu'on lit mal les chiffres"