Roulers a conservé 17 des joueurs qui ont été promus en D1 via le tour final. Seuls les défenseurs Nick Azou, Sam Lavan et Olivier Orlans ainsi que les attaquants Adam Wallace et AbdelazizNouhass ont quitté le club mais aucun d'eux n'était titulaire. Le promu a embauché huit footballeurs : les avants Emmanuel Coquelet, Sébastien Dufoor, Wagneau Eloi et Abdelhakim Laref, le médian Koen De Vleeschauwer, les défenseurs Daan Vaesen et Bjorn De Coninck et un gardien, Jonathan Hochepied. Le noyau ne recèle que trois étrangers, tous Français.
...

Roulers a conservé 17 des joueurs qui ont été promus en D1 via le tour final. Seuls les défenseurs Nick Azou, Sam Lavan et Olivier Orlans ainsi que les attaquants Adam Wallace et AbdelazizNouhass ont quitté le club mais aucun d'eux n'était titulaire. Le promu a embauché huit footballeurs : les avants Emmanuel Coquelet, Sébastien Dufoor, Wagneau Eloi et Abdelhakim Laref, le médian Koen De Vleeschauwer, les défenseurs Daan Vaesen et Bjorn De Coninck et un gardien, Jonathan Hochepied. Le noyau ne recèle que trois étrangers, tous Français. Jürgen Sierens s'est révélé être un bon gardien la saison dernière. Stable, il a une bonne vitesse de réaction, il n'hésite pas à exploiter sa taille ni à s'exprimer. En D2, il a gagné des points pour son équipe. Jadis, considéré comme un grand talent, il avait rejoint Lokeren. A un âge plus mûr, il saisit sa chance d'émerger parmi l'élite. Wouter Biebauw et Jonathan Hochepied sont de jeunes portiers talentueux mais dépourvus d'expérience. A l'arrière droit, Chemcedine El Araichi semble être préféré à Martijn Monteyne. Ce sont tous deux des défenseurs agressifs, difficiles à passer, mais le premier cité développe un meilleur football. Pour l'arrière gauche, le KSV Roulers a enrôlé Bjorn De Coninck. Dur, il a un excellent pied gauche mais il a souffert des séquelles de son opération aux ligaments croisés de la saison dernière et ne semble pas encore avoir le rythme des matches. Le droitier El Araichi va donc entamer le championnat à gauche de la défense, un poste qu'il a d'ailleurs occupé la saison dernière. Le duo central Daan Vaesen- Cyriel Detremmerie est jeune et a peu, voire pas d'expérience en D1. Vaesen joue mieux mais Detremmerie est très fort dans les duels. La préparation a été émaillée de malentendus, faute d'auto coaching. James Lahousse, associé à Detremmerie la saison passée, est plus limité footballistiquement. Jeffry Verhoeven est l'arrière central le plus âgé. Il a un bon pied gauche mais est fort peu aligné. A droite, De Vleeschauwer constitue une certitude, grâce à son expérience. Le club dispose d'une alternative plus offensive, Bas Vervacke. Léger, il est rapide, vif et sait réaliser une action. Au médian défensif, on trouve Frederik Vanderbiest. Le capitaine est dur, il a un bon pied droit et est un meneur. Steve Barbé évolue aussi dans l'axe médian, dans un registre défensif, mais il s'est occasionné une déchirure du tendon d'Achille en avril et ne sera pas prêt pour le début du championnat. Il possède un excellent bagage technique et est capable de calmer l'équipe. Jusqu'à présent, le gaucher Abdoulaye Soumaré l'a remplacé. Il est créatif, constamment à l'affût d'une action et très mobile. Durant la préparation, afin de préserver l'équilibre défensif, le coach Dennis van Wijk a paru préférer Rocky Peeters. Grand, fort de la tête, travailleur, il n'est pas un mauvais footballeur. Soumaré déménage donc à gauche. L'international jeune Maxime Annijs est un talent en devenir, doté d'un bon abattage, de vitesse, d'un bon centre. Il est susceptible d'évoluer à gauche et dans l'axe tandis que Christian Bouckenooghe peut être aligné au milieu. Wagneau Eloi, un avant de classe chevronné, est le fer de lance de l'équipe. Solidement bâti, il sait conserver le ballon et tire facilement au but. Emmanuel Coquelet est rapide et a le sens du but. Dufoor manque de vitesse mais est costaud, grand et conserve bien le ballon. Christophe Lauwers, expérimenté, s'est mis en valeur pendant la préparation comme second avant mais il est suspendu pour les deux premiers matches de championnat, à cause d'une carte rouge prise lors du tour final. Jamaïque Vandamme est un dribbleur explosif qu'on peut aligner sur le flanc. Lander Deweer, un jeune avant de grande taille, travailleur, et Abdelhakim Laref, un technicien, n'ont guère été employés jusqu'à présent. Dennis van Wijk dispose d'une équipe qui devrait pouvoir rivaliser avec les autres candidats à la relégation. L'esprit d'équipe, le caractère, le talent des jeunes, la capacité de tous à travailler ainsi que la puissance de tir et le jeu de tête constituent autant d'atouts. L'équipe remonte très vite le terrain et joue à cent à l'heure. Son point faible se situe sans doute dans l'axe défensif, auquel fait défaut un élément central expérimenté et capable de diriger ses coéquipiers. Autre point d'interrogation : pendant combien de temps Roulers sera-t-il encore privé de Steve Barbé et comment palliera-t-il cette absence ? Quelques transferts supplémentaires ne seraient pas de trop. Christian Vandenabeele