Par un après-midi de mai 2006, à Almaty, l'ancienne capitale, à plus de 5.000 kilomètres de Bruxelles mais à moins de 160 kilomètres de la frontière chinoise, Askar Akhmetov avait expliqué à son visiteur belge pourquoi son pays avait pu quitter la confédération asiatique de football au profit de l'européenne. Le secrétaire de la fédération de football du Kazakhstan avait montré la rivière Oural, qui s'écoule des montagne du même nom dans la mer caspienne.
...