D avy Theunis et Mariska ont pris possession il y a un mois de leur maison, dans un quartier tout neuf de Kieldrecht. Ils y vivent avec leurs deux enfants, Femke (cinq ans) et Siebe (deux ans et demi), ainsi que leurs deux chiens : un dogue danois et un Jack Russell. Les alentours ne sont que chantiers. Une épaisse couche de sable recouvre encore les pavés de l'entrée.
...

D avy Theunis et Mariska ont pris possession il y a un mois de leur maison, dans un quartier tout neuf de Kieldrecht. Ils y vivent avec leurs deux enfants, Femke (cinq ans) et Siebe (deux ans et demi), ainsi que leurs deux chiens : un dogue danois et un Jack Russell. Les alentours ne sont que chantiers. Une épaisse couche de sable recouvre encore les pavés de l'entrée. " Notre bail était arrivé à terme. Comme nous n'avions que des travaux de finition à effectuer dans notre nouvelle maison, nous avons quand même déménagé. Mais je ne me sens pas encore chez moi ici ". Mariska ajoute : " Nous devons rendre l'ensemble plus convivial. Les murs ne sont pas encore peints. Je n'aime pas tout ce blanc : c'est beaucoup trop froid. Nous allons peindre les murs dans un ton plus chaud, style brun ou beige. Nous allons aussi acheter d'autres meubles. Nos sièges bleus ne ressortent pas bien sur le carrelage gris foncé ".Davy raffole des douches et des bains. Il en prend en moyenne trois par jour... " Après chaque entraînement et parfois, le soir, il m'arrive d'en avoir encore envie ". Mariska : " Je n'utilise pas d'huiles ni de bains moussants, sauf quand nous sommes enrhumés ". La douche familiale a été choisie pour rencontrer les souhaits des plus maniaques : " La baignoire est classique mais la douche est vaste et équipée de jets latéraux ". Davy est soigné mais sans excès. " Les vêtements ne m'intéressent guère. Je n'achèterais rien sans l'accord de Mariska. Elle me dit que ça me va et je suis content. Je n'ai pas besoin de marques mais j'ai quand même un côté vaniteux : je ne sors jamais sans gel dans les cheveux. C'est devenu un geste quotidien, qui ne me prend qu'un instant ". Davy : " Mariska et moi vivons ensemble depuis 11 ans. Je m'estime heureux d'avoir trouvé une compagne aussi vite. Mariska m'a calmé ! Avant, il fallait me freiner quelque peu... Sans elle, j'aurais peut-être fait quelques pas de côté ou pris un mauvais chemin, qui sait ?" Davy lance un regard taquin à Mariska, qui confie : " Je suis pantouflarde. J'aime passer une soirée tranquillement, à la maison, dans mon fauteuil ". Davy : " Nous avons eu les enfants très jeunes. J'avais 21 ans et Mariska 22 à la naissance de Femke ". " Je dois bien l'avouer, je grignote, surtout du sucré ". Les footballeurs professionnels ne l'avouent pas toujours. Mariska approuve : " En plus, quand il ouvre une boîte de bonbons ou de biscuits, il la finit ". Davy poursuit : " Je cède facilement à la tentation. Heureusement, je brûle toutes ces calories pendant la saison. Quand j'ai été blessé, j'ai surveillé mon alimentation pour ne pas grossir. Je bride aussi mes appétits en dehors de la saison. Quand je mettrai fin à ma carrière, je m'attends à prendre un certain nombre de kilos, toutefois ".Posséder sa propre maison confère toujours un délicieux sentiment, encore plus intense quand on la construit soi-même, comme Davy : " J'ai presque tout fait de mes propres mains. Je sais maçonner depuis mon enfance. Nous sommes tous bricoleurs à la maison. J'ai aussi posé le carrelage. Par contre, je n'ai pas osé me mêler de l'électricité et du gaz. Cela me paraissait quand même un peu dangereux. Par contre, le chauffage et les conduites d'eau portent la marque de fabrique Theunis. Des membres de la famille et des amis nous ont aidés ". ILKA DE BISSCHOP