Voici quatre semaines, Louis-Jean Lecomte nous écrivait pour nous offrir un recensement des jeunes Belges de D1 : via le nombre de matches déjà disputés par ceux nés en 1981 et plus tard. Chouette courrier, d'un genre que je susciterais en le récompensant si j'étais rédac'chef (une petite prime par exemple, John, ou un an de Sport-Foot Mag gratos, ou un week-end gastronomique à Haren...) : vu que ce lecteur de Waremme ne s'est pas qu'épanché, mais s'est surtout tapé tout un boulot de relevés statistiques pour déboucher sur une réflexion.
...

Voici quatre semaines, Louis-Jean Lecomte nous écrivait pour nous offrir un recensement des jeunes Belges de D1 : via le nombre de matches déjà disputés par ceux nés en 1981 et plus tard. Chouette courrier, d'un genre que je susciterais en le récompensant si j'étais rédac'chef (une petite prime par exemple, John, ou un an de Sport-Foot Mag gratos, ou un week-end gastronomique à Haren...) : vu que ce lecteur de Waremme ne s'est pas qu'épanché, mais s'est surtout tapé tout un boulot de relevés statistiques pour déboucher sur une réflexion. C'est en comparant date de naissance et nombre de matches que j'ai réalisé à quel point VincentKompany était une exception, ou que c'était le GBA qui donnait l'exemple : à eux trois, PieterjanMonteyne, KrisDeWree et KristofSnelders (depuis parti au Brussels) totalisaient 66 ans et quelque 260 matches ! Dans ce recensement figurait en bonne place Davy De Beule, pas encore 23 ans et déjà plus de 100 matches pour Lokeren. Sa moyenne risque de chuter cette saison ! Il ne le mérite pas et je soutiens son p'tit combat, exact inverse de celui d' Aruna : Anderlecht voulait que Dindane joue en respectant son contrat, Lokeren ne voulait plus que De Beule preste jusqu'à échéance du sien ! C'est le coup du chantage au noyau B, en vogue depuis quelques années, et qui démarre de plus en plus tôt dans la saison. Sous contrat jusque juin 2005, De Beule avait le choix entre deux solutions : soit rempiler de suite aux conditions de la direction, soit aller gesticuler en Réserve sans que Franky Van derElst puisse encore recourir à ses services. Mais De Beule a opté pour un troisième choix en deux volets, et son recours à notre fameuse loi du 3 juillet 1978 est moins révolutionnaire que sa décision de porter plainte pour faute grave contre son employeur. Davy, bravo : si tu arrives à faire admettre par la fédé, ou par le civil, ou par n'importe quoi, que le chantage directorial sus décrit est effectivement une faute grave en regard de la déontologie footballistique, tu auras contribué à l'assainissement de nos pratiques pourries. Tous les jeunes de D1 devraient te soutenir via un t-shirt Avec Davy sous le maillot, et l'exhiber à chaque but marqué ! Quand je dis l'exhiber, gaffe, les arbitres ont reçu pour consigne de réprimer la joie en dégainant le jaune ! Je croyais que ça ne concernait que le striptease pour un oui pour un non et je n'étais pas contre,... mais la consigne est beaucoup plus vaste et beaucoup plus débile ! Tenez, voici dix jours à Virton, le jeune Joachim joue un de ses premiers matches et marque ! Dans la foulée de sa frappe victorieuse, il se retrouve nez à nez avec un de ses potes de l'équipe réserve accoudé à la balustrade derrière le but : il l'étreint joyeusement, ça s'appelle une communion on ne peut plus naturelle,... carton jaune ! Suivi d'un second peu après pour non-respect de distance réglementaire sur coup franc adverse : comme quoi tu peux te retrouver viré sans violence aucune, ni physique, ni verbale. Il y a des moments où je me demande à quoi rêvent les directeurs de jeu... A pareils moments, je me dis qu'on y gagnerait peut-être à multiplier les directrices : à aligner des arbitresses, quoi,... fût-ce seulement pour résorber l'agressivité bilatérale de la relation arbitre/joueur ! Ceci suggéré, j'avoue que si j'étais femme, je refuserais catégoriquement d'être arbitresse d'hommes ! Pour une raison simple : ces machos-là refusent de jouer au foot avec toi, la moindre suggestion de foot mixte les fait rire aux larmes, ET IL FAUDRAIT PAR AILLEURS VENIR FAIRE LA GENDARME DURANT LEURS éBATS MÂLES ? Non mais, ça ne va pas ? ! Arbitrer chez les hommes, c'est une nouvelle version de tout juste bonne à faire le ménage.... Ouais, si j'étais femme, il ne faudrait pas me courir sur le haricot... Il reste quelques lignes ? Elles sont pour mes condoléances les plus affligées aux centaines de participants du Onze d'Or qui, surfant en ce début de saison sur la vague de l'éphémère, ont sélectionné hier TosinDosunmu dans leur équipe-type... et pleurent aujourd'hui toutes les larmes de leur corps ! Qu'ils ne se leurrent pas : leur saison sera dure. par Bernard Jeunejean" Les jeunes de D1 devraient avoir 'Avec Davy' SOUS LE MAILLOT, et l'exhiber à chaque but marqué ! "