Lors du match aller des demi-finales de la Ligue des Champions, le Français (25 ans) a inscrit le but de la Juventus face au Real (2-1). Cette trouvaille permet au club turinois de conserver l'espoir de bouter hors de la compétition le grandissime favori madrilène. Un goal qui arrive peut-être à pic au moment où les discussions pour son nouveau contrat sont à l'arrêt.
...

Lors du match aller des demi-finales de la Ligue des Champions, le Français (25 ans) a inscrit le but de la Juventus face au Real (2-1). Cette trouvaille permet au club turinois de conserver l'espoir de bouter hors de la compétition le grandissime favori madrilène. Un goal qui arrive peut-être à pic au moment où les discussions pour son nouveau contrat sont à l'arrêt.David Trezeguet: Désormais, le Real nous fait moins peur. Nous nourrissions beaucoup de respect à son égard. Peut-être trop. Maintenant, grâce à ce but, les Madrilènes nous regarderont d'un autre oeil. En tout cas, ils nous respecteront un peu plus. Non, cela signifie seulement que nous avons une grande opportunité d'aller en finale et que la Juventus est capable de profiter au maximum des occasions qui lui sont données.Personnellement, j'étais tellement heureux d'avoir inscrit un but aussi important lors de la première apparition de ma carrière au Santiago Bernabeu. Les sensations que j'ai éprouvées à cette occasion ont été de la même importance que celles ressenties après mon but victorieux en finale de l'EURO 2000 et de celui inscrit, avec Monaco, contre Manchester United et qui avait éliminé le club britannique de la Coupe d'Europe.La veille du départ, au siège du club, vous aviez déclaré que vous alliez inscrire un but. Aviez-vous eu une illumination? Non, je n'avais pas promis que j'allais inscrire un but. J'avais simplement voulu dire que j'aurais bien voulu marquer mon premier but à Madrid parce que je désirais tant apporter ma contribution à notre succès en Ligue des Champions.Après votre dernière blessure à l'épaule, la rumeur disait que vous manquiez de courage; que vous aviez peur de rentrer et de vous faire mal à nouveau.Je n'ai jamais entendu des choses de ce genre et certainement pas au sein du club. Enfin, je ne suis pas déçu, simplement surpris.La Juventus a laissé une bonne impression à Madrid. Mais quelle impression vous a faite le Real?En effet, nous avons été appréciés en Espagne où les journaux ont applaudi notre jeu et ont revu leur jugement. Mais si le Real va nous craindre un peu plus, il est clair que nous devons toujours nourrir un grand respect à l'égard de cette formation. Et ce, même si nous avons démontré que nous étions capables d'évoluer au même niveau que les Madrilènes et que l'espoir de qualification est bien réel.De toute façon, vous devrez jouer ce mercredi avec la même force et la même détermination, même si le public est acquis à votre cause.Nous devrons répondre au coup par coup. Nous n'avons rien à perdre car les champions en titre, ce sont eux. Je pense qu'ils ne viendront pas à Turin pour se défendre mais bien pour attaquer. Comme ils l'avaient fait à Manchester, bien qu'ils avaient gagné le match aller. ( ESM) BELGA