La manche retour de la finale de la Coupe KNVB, ce jeudi, sera l'ultime fait d'armes de Roy Makaay (35 ans), l'attaquant de Feyenoord. Le buteur raccroche, après une carrière de 17 saisons, durant laquelle il a disputé 664 matches et marqué 318 buts.
...

La manche retour de la finale de la Coupe KNVB, ce jeudi, sera l'ultime fait d'armes de Roy Makaay (35 ans), l'attaquant de Feyenoord. Le buteur raccroche, après une carrière de 17 saisons, durant laquelle il a disputé 664 matches et marqué 318 buts. Malgré un bref flirt avec Vitesse, son premier employeur, l'ancien international préfère mettre un terme définitif à une carrière qui lui a valu la gloire en Espagne et en Allemagne, même si, aux Pays-Bas, il n'a jamais obtenu une reconnaissance similaire. Makaay a rejoint le Kuip en 2007, plein d'espoirs et d'ambitions. L'avant a certes prouvé sa valeur durant ses deux premières saisons mais ensuite, il a fréquemment dû se satisfaire d'un rôle dans l'ombre, Mario Been ne le considérant plus comme une valeur sûre. Makaay a vécu une de ses saisons les moins productives, avec dix buts en 27 joutes. Il n'avait jamais été aussi muet devant le but, si ce n'est durant sa première année à Vitesse, où il avait marqué deux buts en onze matches. Les goals ont toujours constitué sa marque de fabrique. En 2003, il a été sacré meilleur buteur européen avec 39 goals en 56 matches pour le Deportivo La Corogne. En Allemagne, où il a porté le maillot du Bayern de 2003 à 2007, Makaay était surnommé das Phantom. Avec 318 buts en 664 matches, il présente un joli palmarès à l'heure de la retraite. " Je ne regrette rien ", a déclaré Makaay, qui devient entraîneur des jeunes à Feyenoord. " Après le match de Coupe contre le FC Twente, j'ai eu, pour la première fois, le sentiment qu'il vaudrait mieux arrêter. Je me fie toujours à mon instinct. C'est pour cela que j'ai pris une décision aussi drastique. Je ne reviendrai pas. Certes, j'ai eu quelques discussions animées avec l'entraîneur mais celles-ci n'ont jamais entamé notre respect. Bénéficier de quelques minutes de jeu encore conférerait de l'éclat à ma retraite. "WILLEM II a embauché Theo de Jong (62 ans) au poste d'entraîneur. Il a été l'adjoint d' ArieHaan à Tianjin Teda en Chine et y retournera au terme de son dépannage. A l'instar de Boy Deul, Jens Janse et de Danny Schenkel, Christophe Grégoire a été écarté du noyau. L'attaquant Sergio Zijler est libre. LE FC TWENTE est champion avec 86 points devant l'Ajax (85). Le RKC était déjà condamné, le Sparta termine 16e devant Willem II. Tous deux disputent les playoffs avec les meilleurs de D2. LE PSV transfère Atiba Hutchinson (27 ans), un médian canadien en fin de contrat au FC Copenhague. Il a signé pour trois saisons. Fred Rutten a usé en vain de ses contacts londoniens pour mettre au point une collaboration avec Chelsea. FEYENOORD A1, entraînée par l'ancien international Jean-Paul van Gastel, est championne. LE FC OSS est le premier rétrogradé de la Jupiler League, la D2 néerlandaise, et quitte donc le football rémunéré après 19 ans. Telstar et Fortuna Sittard se sont maintenus, non sans trembler. DARIJE KALEZIC reste entraîneur de De Graafschap, promu. MATTHEW AMOAH (29 ans), l'attaquant ghanéen, a conclu un accord sur trois saisons avec le NAC. Le gardien Jim van Fessem (34 ans) reste jusqu'en 2012. ADO LA HAYE souhaite conserver l'arrière Pascal Bosschaart (30 ans) et l'attaquant Wesley Verhoek (23 ans), tous deux en fin de contrat. JEROEN HEUBACH, un arrière gauche de 35 ans loué par Twente au NEC met fin à une carrière de seize ans. FRÉDÉRIC VANHEULE