L'image était belle, à Damme, la semaine dernière, au début du tournoi Rising Stars. Les organisateurs ont présenté leur tournoi à 10.000 dollars et les Rising Stars de l'année : Kimmer Coppejans (Ostende, 20 ans), Joris De Loore (Bruges, 21 ans), Julien Cagnina (Liège, 20 ans), Jeroen Vanneste (Roulers, 20 ans), James Storme jr. (Gand, 19 ans), Clement Geens (Bruxelles, 18 ans), Michael Geerts (Wilrijk, 19 ans) et Jonas Merckx (Alost, 20 ans). Soit huit jeunes qui rêvent d'une carrière internationale en tennis, alignés en rang pendant que Steve Darcis (30 ans) suait pour atteindre le second tour, sur ...

L'image était belle, à Damme, la semaine dernière, au début du tournoi Rising Stars. Les organisateurs ont présenté leur tournoi à 10.000 dollars et les Rising Stars de l'année : Kimmer Coppejans (Ostende, 20 ans), Joris De Loore (Bruges, 21 ans), Julien Cagnina (Liège, 20 ans), Jeroen Vanneste (Roulers, 20 ans), James Storme jr. (Gand, 19 ans), Clement Geens (Bruxelles, 18 ans), Michael Geerts (Wilrijk, 19 ans) et Jonas Merckx (Alost, 20 ans). Soit huit jeunes qui rêvent d'une carrière internationale en tennis, alignés en rang pendant que Steve Darcis (30 ans) suait pour atteindre le second tour, sur le court principal. C'est un tournoi modeste, avec quelques dizaines de spectateurs, verre en main. Quel contraste avec l'année dernière, quand le Liégeois avait éliminé Rafael Nadal au premier tour de l'All England Lawn Tennis and Croquet Club à Wimbledon... Pourtant, Darcis, accablé par toutes sortes de blessures pendant sa carrière, était également passé du ciel à l'enfer ce jour-là : blessé à l'épaule, suite à une chute pendant son premier set contre l'Espagnol, il avait dû déclarer forfait pour le tour suivant. Début octobre, au tournoi de Mons, sa blessure lui avait à nouveau joué des tours. Opéré aux ligaments, il avait été soumis à une inactivité de six mois. " J'ai repris l'entraînement à la mi-mars. Trois ou quatre fois par semaine, jamais plus d'une heure. " Le Liégeois, qui a chuté du rang 110 au 316, a gagné le 18 mai son premier match officiel en interclubs, avec le Royal Tennis Club de Liège : il a pris la mesure de Joris De Weerdt, numéro 63 en Belgique mais une semaine plus tard, il a abandonné contre Kristof Vliegen, qui joue pour son plaisir après avoir été pro. A Damme, Darcis a sué trois heures pour éliminer Stijn Meulemans (numéro 29 en Belgique). " C'était loin d'être parfait mais je ressuscite, neuf mois après mon opération. Ce tournoi est avant tout un test. Je suis en ordre physiquement mais je voulais être sûr que mon épaule tienne lors de matches intenses. Surtout, je voulais retrouver le plaisir de jouer. " Darcis a progressé de match en match, éliminant successivement Jonas Merckx, Yannick Vandenbulcke et l'Allemand Nils Langer. " J'ai demandé une wildcard à Wimbledon par courriel mais je ne compte pas trop dessus. Je vais sans doute devoir passer par le tournoi de qualification de Roehampton. Je suis prêt ", a expliqué Darcis, qui a perdu la finale de Damme en deux sets face à Joris De Loore (ATP 389), une des huit Rising Stars. " Cinq matches en moins d'une semaine, c'était beaucoup pour mon épaule mais je suis satisfait. Ce n'était qu'un petit tournoi, certes, mais le niveau des joueurs me surprend agréablement. " De Loore, qui a gagné son premier Future l'année dernière, est une des vedettes du Tour Rising Stars, qui se déroule dans sept autres endroits en Flandre-Occidentale : Le Coq (28/06-06/07), Knokke (05/07-12/07), Westende (14/07-20/07), Duinbergen (20/07-27/07), Ostende (26/07-02/08), La Panne (23/08-31/08) et Middelkerke (06/09-14/09). PAR CHRIS TETAERT