Le Mambourg redevient un enfer! Charleroi vient d'y prendre 12 points sur 12 contre Westerlo, Malines, Mouscron et Mons. La victoire (étriquée) contre les Dragons était indispensable, à l'analyse des résultats des autres menacés. Lommel et Malines ne sont pas morts: la lutte pour le maintien devrait être chaude jusqu'à la dernière journée.
...

Le Mambourg redevient un enfer! Charleroi vient d'y prendre 12 points sur 12 contre Westerlo, Malines, Mouscron et Mons. La victoire (étriquée) contre les Dragons était indispensable, à l'analyse des résultats des autres menacés. Lommel et Malines ne sont pas morts: la lutte pour le maintien devrait être chaude jusqu'à la dernière journée.Dante Brogno: Mons et Charleroi ont pris chacun une mi-temps à leur compte. Généralement, des matches pareils s'achèvent sur un nul. Mais, pour une fois, la chance était de notre côté. C'est la victoire du courage, du jusqu'au-boutisme et de la lucidité. Oublions la manière et ne retenons que les trois points. Cela me change des scénarios des dernières semaines: à Genk et à Anderlecht, nous avions bien joué mais nous n'avions pas pris de points. Je suis prêt à voir de nouveau un moins bon Sporting le week-end prochain à Bruges, si cela nous permet de revenir avec quelque chose. Nous sommes invaincus dans notre stade en 2003: ce n'est qu'une statistique, mais ça fait plaisir. Il faut que ce stade redevienne un enfer. Il y avait 15.000 spectateurs contre Mons et on a vu que Charleroi était toujours vivant. J'espère que nous attirerons encore autant de monde lors de nos cinq derniers matches à domicile. Si nous prenons 80% des points en jeu chez nous contre le Lierse, Lokeren, Lommel, Beveren et Gand, le maintien devrait être accessible.Comment analysez-vous les victoires de Lommel et de Malines?Nous devons regarder dans notre assiette, pas dans celle de nos concurrents. Malines et Lommel sont très malades financièrement mais gagnent: nous ne pourrons clairement pas miser sur leurs problèmes extrasportifs. Deux concurrents directs ont gagné le week-end dernier, mais je vois aussi que deux autres adversaires pour le maintien se sont inclinés: le GBA et Westerlo sont à présent dans notre ligne de mire, ça se resserre fameusement en bas de classement. Le week-end prochain, il y a Lommel-Malines: dans le pire des cas, nous pouvons à nouveau nous retrouver à six points de Lommel. Mais nous pouvons espérer dépasser prochainement une autre équipe.Defays et Kéré ont été avertis contre Mons et huit de vos joueurs sont maintenant sous la menace d'une troisième carte jaune!J'espérais que quelques menacés allaient prendre du jaune en fin de match... Mais tout le monde a envie de jouer à Bruges. C'est le genre d'affiche qui motive à fond n'importe quel footballeur. Tant mieux, finalement: nous irons là-bas pour prendre quelque chose. (P. Danvoye)