Il ne chante jamais l'hymne allemand. Mesut Özil (20 ans) est né à Bismarck, situé dans la commune de Gelsenkirchen mais il pense à ses ancêtres turcs. Le stratège du Werder Brême a fait impression lors du dernier match de la Mannschaft, par son opportunisme et sa touche de balle. La semaine dernière, malgré son mutisme durant l'hymne national, il a souligné à maintes reprises qu'il se sentait allemand à 100 %. Il est l'exemple d'une intégration réussie. 1,7 million de Turcs vivent actuellement en Allemagne.
...

Il ne chante jamais l'hymne allemand. Mesut Özil (20 ans) est né à Bismarck, situé dans la commune de Gelsenkirchen mais il pense à ses ancêtres turcs. Le stratège du Werder Brême a fait impression lors du dernier match de la Mannschaft, par son opportunisme et sa touche de balle. La semaine dernière, malgré son mutisme durant l'hymne national, il a souligné à maintes reprises qu'il se sentait allemand à 100 %. Il est l'exemple d'une intégration réussie. 1,7 million de Turcs vivent actuellement en Allemagne. Özil réalise un superbe début de saison. L'artiste donne l'impression de danser avec le ballon. Il s'appuie sur son instinct, pense et agit très vite. Son petit gabarit mobile constitue un tourment pour les adversaires. Les numéros les plus difficiles semblent couler de source quand il les réalise. Ses prédécesseurs, de Wolfgang Overath à Thomas Hässler en passant par Günter Netzer, ont déjà exprimé leur admiration. Les commentaires convergent : il est un régisseur moderne au passing très précis et toujours redoutable. Il aurait aussi bien pu se produire pour la Turquie mais son père Mustafa a donné un conseil en or au plus doué de ses trois fils : " Ecoute ton c£ur. " Özil n'a définitivement préféré la sélection de Joachim Löw qu'en février. Il n'est plus une exception puisque Sami Khedira et Serdar Tasci sont également d'origine étrangère. Ils sont les meneurs de l'avenir. " J'espère que ma décision incitera plus d'immigrés à s'identifier avec l'équipe nationale allemande ", souligne Özil. Cela ressemble à une déclaration politique mais cela illustre aussi l'authenticité du joueur. Cette remarque est d'autant plus marquante qu'en dehors des terrains, le médian offensif est extrêmement timide, au point de ne même pas regarder dans les yeux ses interlocuteurs. LUCA TONI (32 ans), sur une voie de garage au Bayern, après une blessure au tendon d'Achille et l'arrivée de Louis van Gaal, demande à partir. L'ALLEMAGNE a brillamment rempli son devoir en battant L'Azerbaïdjan 4-0 à Hanovre. Entré en cours de partie, Miroslav Klose a inscrit deux buts. Michael Ballack sur penalty et Lukas Podolski se sont chargés des autres buts. René Adler a remplacé dans le but Robert Enke, malade. Par ailleurs, Joachim Löw estime que les matches commencent trop tard. Il juge que ce n'est pas bon pour les enfants, qui veillent trop tard. Le problème est que les matches qui débutent à 20 h 45 attirent plus de téléspectateurs. La fédération allemande détermine l'heure du coup d'envoi en concertation avec l' ARD et la ZDF, qui diffusent les matches de la Mannschaft à tour de rôle. LES DAMES ont reconduit leur titre européen en Finlande. C'est leur septième victoire dans un EURO, la cinquième d'affilée. L'Angleterre a été impuissante face aux joueuses de Silvia Neid. L'Allemagne s'est envolée dans la dernière demi-heure pour s'imposer 6-2. Les vedettes Birgit Prinz et Inka Grings ont marqué chacune deux buts. LE HSV est confronté à un afflux de blessures. Le défenseur namibien Colin Benjamin (31 ans), victime d'une déchirure du ligament croisé antérieur du genou, est absent pour plusieurs mois. Le buteur Paolo Guerrero(25 ans) est sur la touche pour six mois : ses deux ligaments croisés sont abîmés. ARMIN VEH (48 ans), l'entraîneur du VfL Wolfsburg, a interdit à ses joueurs d'échanger leur maillot avec l'adversaire en cas de défaite en Ligue des Champions. Hier, Wolfsburg affrontait le CSKA Moscou. FRÉDÉRIC VANHEULE