La victoire par 1 but à 0 de Chelsea face à Liverpool laissait entrevoir tous les scenarii pour le match retour de ce mardi à Anfield Road. Le derby british fut beaucoup moins spectaculaire que le duel de la veille entre Manchester United et Milan.
...

La victoire par 1 but à 0 de Chelsea face à Liverpool laissait entrevoir tous les scenarii pour le match retour de ce mardi à Anfield Road. Le derby british fut beaucoup moins spectaculaire que le duel de la veille entre Manchester United et Milan. José Mourinho comme son compère Rafaël Benitez évolue avec 4 défenseurs en ligne et des 2 côtés, les arrières se concentrent presque exclusivement sur leur tâche défensive. Le seul qui participe régulièrement aux offensives est le joueur de Liverpool John Arne Riise. D'ailleurs, c'est sur une contre-attaque que le seul but du match a été inscrit (voir schéma 2), Chelsea profitant du flanc délaissé par le Danois qui était monté. Où les systèmes des deux coaches diffèrent, c'est au niveau de l'entrejeu et de l'attaque. Liverpool évolue en 4-4-2 et Chelsea en 4-3-3 en possession de balle, pour être positif et en véritable 4-5-1 en perte de balle. Le trio des Blues, John Obi Mikel, Claude Makelele et Frank Lampard, évolue de droite à gauche et est composé plutôt par des récupérateurs voire des relayeurs mais certainement pas par des demis offensifs créatifs. Andriy Shevchenko et Joe Cole se positionnent en soutien du seul attaquant DidierDrogba et ils permutent très souvent. Par contre, en perte de balle, ils redescendent très bas et confirment alors totalement le système 4-5-1 (voir également schéma 2). Du côté des Reds, le 4-4-2 n'est pas un système avec un entrejeu en losange mais disposé au départ sur toute la largeur du terrain, avec de droite à gauche, StevenGerrard, JavierMascherano, XabiAlonso et BoudewijnZenden. Si les trois derniers restent la plupart du temps dans leur zone, Gerrard évolue dans un rôle complètement libre en possession de balle et il avale les kilomètres aux quatre coins du terrain. Mascherano est alors responsable pour le couvrir et il lui arrive également de compenser les sorties de Riise (voir encore schéma2 !). Les deux attaquants, quant à eux, ont des profils très différents, avec le feu follet Craig Bellamy qui tourne autour du pivot DirkKuyt. Mascherano dispute un ballon de la tête à Ashley Cole et le ballon arrive vers le duo Kuyt-Obi Mikel. Le hollandais gagne le duel de la tête mais le ballon est récupéré par Ricardo Carvalho. Poursuivi par Kuyt, le Portugais enclenche la contre-attaque et sert Drogba en profondeur vers le flanc droit délaissé par Riise. L'Ivoirien fait parler sa vitesse de course et se retrouve aux abords du grand rectangle suivi comme son ombre par DanielAgger. D'un crochet derrière la jambe d'appui, l'attaquant de Chelsea piège son adversaire Drogba sert Cole qui, après une course de 70 mètres, se jette pour tromper Pepe Reina. Excepté Drogba, tous les joueurs de Chelsea se trouvaient dans leurs 30 derniers mètres au moment de la récupération de Carvalho mais la reconversion offensive de Cole et de Shevchenko est ultra rapide et ils sont tous les deux présents dans les 16 mètres malgré la vitesse de course de Drogba. Le positionnement d' Alvaro Arbeloa est très mauvais et il se fait devancer par la plongée de Cole au premier poteau. Comme expliqué dans le schéma 1, Mascherano, également après une course de 70 mètres, revient comme quatrième défenseur pour prendre en charge Shevchenko et ainsi couvrir la sortie de Riise sur l'autre flanc qui a nécessité un glissement latéral des trois autres défenseurs. Match peu spectaculaire mais très efficace des hommes de José Mourinho. par etienne delangre