La lutte pour la descente fait rage. A la trêve, deux des trois clubs descendants semblaient être connus. Si Metz n'a pas réussi à se remettre à flot, Sochaux a montré un nouveau visage. Le remplacement de Frédéric Hantz par l'ancien entraîneur de Lens, Francis Gillot a porté ses fruits puisque les Doubistes ont déserté les siéges éjectables, laissant le PSG, Toulouse, Strasbourg et Lens se battre pour éviter la relégation.
...

La lutte pour la descente fait rage. A la trêve, deux des trois clubs descendants semblaient être connus. Si Metz n'a pas réussi à se remettre à flot, Sochaux a montré un nouveau visage. Le remplacement de Frédéric Hantz par l'ancien entraîneur de Lens, Francis Gillot a porté ses fruits puisque les Doubistes ont déserté les siéges éjectables, laissant le PSG, Toulouse, Strasbourg et Lens se battre pour éviter la relégation. Pourtant, au soir de la 19e journée, Sochaux ne comptabilisait que 16 points et pointait à sept unités des relégables. Depuis lors, les Sochaliens ont pris 25 points (pour comparaison, Lyon a engrangé 29 sur le même laps de temps). Soit une moyenne de club européen. " Depuis le début de la phase retour, nous sommes deuxièmes derrière l'OL ", se plaît à raconter le président Jean-Claude Plessis. " On a un peu vite critiqué le recrutement. Alors que maintenant, Gillot aligne près de cinq nouveaux joueurs dans son équipe ". Mais comment expliquer alors le mauvais début de saison ? " Il y a eu un ratage entre Hantz et sa nouvelle équipe. On ne peut jamais être persuadé qu'un entraîneur va réussir dans un club ", ajoute le président. Quelles sont les causes de ce rétablissement ? Une formidable exportation. A Auxerre, Sochaux a remporté son quatrième succès en déplacement. Mais, les hommes de Gillot combinent cela avec une bonne résistance chez eux, ce qui en font des invaincus depuis huit rencontres. Et puis, l'attaque s'est trouvé un homme providentiel en la personne du Turc, Mevlüt Erding (21 ans) qui a déjà inscrit neuf buts et qui vient d'être appelé en équipe nationale de Turquie alors que les Bleus constituaient également une possibilité pour celui qui possède la double nationalité. " La Turquie, c'est le choix du c£ur. J'ai grandi dans la culture turque ", affirme-t-il. Formé à Sochaux, Erding est un attaquant qui aime la profondeur et qui mise davantage sur sa puissance que sur sa vitesse. " Je dois obligatoirement faire une sieste d'une heure ", se contente-t-il de dire pour expliquer sa réussite. " Erding fait partie des joueurs qui étaient condamnés par Hantz et on s'aperçoit qu'il ne faut jamais dire jamais. C'est pareil avec Nicolas Maurice-Belay ", commente Plessis. Enfin, Sochaux a sans doute évité la relégation grâce à un jeu offensif. " Sochaux ne joue pas comme une équipe appelée à descendre ", continue Plessis. LA BANDEROLE anti-ch'tis, déployée par les supporters du PSG en finale de Coupe de la Ligue, fait beaucoup de bruit. Le président de Lens, Gervais Martel, a été reçu par Nicolas Sarkozy. Tous les médias se sont penchés sur la question. Même les magazines de science. Et la France se demande comment se débarrasser de ses hooligans. Dans le Nord, des magasins de sport ont décidé de retirer de la vente les maillots du PSG. On en parle moins mais ce week-end, les supporters de Brest ont déployé une banderole anti-guingampais : " Nos enfants sont dans les stades, les vôtres dans les congélateurs ", en référence à un enfant retrouvé dans un congélateur, il y a quelques jours, dans la région de Guingamp. SAINT-éTIENNE a déjà annoncé qu'il ne retiendrait pas l'attaquant brésilien Ilan, le médian ivoirien Siaka Tiénéet le défenseur brésilien Nivaldo. JéRÔME LEROY, le médian de Rennes, est en tête du classement des passeurs devant le milieu du PSG, Jérôme Rothen. KEVINMIRALLAS, victime d'un virus intestinal, a été laissé au repos bien qu'il se soit entraîné. LE HAVRE et Nantes caracolent en tête de la Ligue 2 et devraient décrocher leur sésame pour l'élite lors des prochaines semaines. Le troisième ticket se jouera entre Troyes, Clermont et Grenoble. WENDEL, le médian brésilien de Bordeaux, est en compétition avec l'attaquant turc de Sochaux, Mevlüt Erding et celui de Lyon Kader Keita pour le titre de joueur du mois de mars. Le gagnant succédera à Steve Mandanda, le portier de Marseille. STéPHANE VANDE VELDE