Hans Meyer (65 ans) a entamé sa carrière européenne d'entraîneur le 15 septembre 1971 pour le compte de Carl Zeiss Iéna. Quelque 36 ans plus tard, le coach du FC Nuremberg, tenant de la Coupe d'Allemagne mais en mauvais état, a fêté son jubilé contre l'AZ. Le Kicker a calculé qu'il avait dirigé à Alkmaar sa 75e joute européenne.
...

Hans Meyer (65 ans) a entamé sa carrière européenne d'entraîneur le 15 septembre 1971 pour le compte de Carl Zeiss Iéna. Quelque 36 ans plus tard, le coach du FC Nuremberg, tenant de la Coupe d'Allemagne mais en mauvais état, a fêté son jubilé contre l'AZ. Le Kicker a calculé qu'il avait dirigé à Alkmaar sa 75e joute européenne. Le club bavarois risque la rétrogradation de Bundesliga, cette saison. L'ancien Ossie qu'est Meyer s'est détaché depuis longtemps de l'opportunisme qui règne dans le milieu. Il échappe ainsi à la pression qui accable son équipe. Un semestre après la victoire en Coupe, Meyer sait pertinemment qu'il a perdu une partie de son crédit auprès de la direction. " Mais l'entraîneur n'a pas de caractère propre. Ce sont ceux qui le paient qui déterminent son profil ". Cette définition semble bien cynique mais Meyer relativise rapidement cette impression : " Je veux simplement dire par là que la saison passée, Nuremberg a un peu vécu au-dessus de ses moyens en terminant sixième et en s'adjugeant la Coupe. Maintenant, nous sommes trop bas pour notre valeur. Les blessures expliquent partiellement ce classement ". La direction s'accroche à l'harmonie intérieure de Meyer. C'est un fait : contrairement au Bayern, Nuremberg " ne peut se payer quelques millionnaires qui s'ennuient ensuite sur le banc ", comme le coach l'avait souligné après la défaite 1-0 contre Duisburg. " Le championnat est prioritaire ", commente le directeur sportif, Martin Bader, qui ne veut pas tenir compte du scénario catastrophe : la relégation. Selon Meyer, en se qualifiant pour la phase de poules de la Coupe UEFA, le club a déjà atteint son objectif, après dix ans d'absence des joutes continentales. " Tout le monde réclame des renforts ", remarque-t-il, sarcastique. " Mais je n'ai besoin de personne pendant la trêve hivernale si mon noyau est intact ". On ignore s'il honorera son contrat jusqu'à son terme, en 2009. " Beaucoup de gens pensent qu'il est grand temps que je raccroche. Je vois les choses sous un autre angle. Récemment, mon capitaine, Tomás Galásek, m'a confié qu'il liait son sort au mien. Cela veut dire que je ne puis arrêter avant 2009 et le terme de son contrat à lui ". LE WERDER BRÊME laisse la porte ouverte au Real, qui souhaite négocier le transfert du meneur brésilien Diego, sous contrat jusqu'en 2011. ZLATAN BAJRAMOVIC (28 ans), le médian de Schalke 04, a fait part de son mécontentement à l'égard de l'entraîneur Mirko Slomka, En fin de contrat, l'international bosniaque ne souhaite pas accepter trop vite la proposition de prolongation que lui a soumise le club. Par ailleurs, le manager Andreas Müller (44 ans), ancien joueur, a reconduit son contrat jusqu'en 2011. STEFFEN FREUND (37 ans), ancien international et coach des internationaux - 20 ans jusqu'il y a peu, assistera en janvier Berti Vogts, sélectionneur du Nigeria, pendant la Coupe d'Afrique des Nations. LE BAYERN s'intéresse à l'international italien Daniele De Rossi (24 ans). Le médian de l'AS Rome, sous contrat jusqu'en juin 2009, coûte environ vingt millions. Le club bavarois discute d'une prolongation de contrat avec Mark van Bommel (30 ans). HamitAltintop a été opéré du genou droit. Il ne rejouera qu'après la trêve hivernale. ENERGIE COTTBUS, lanterne rouge, s'est décidé à engager deux joueurs. Il s'agit d'étrangers, ce qui n'est pas étonnant puisque le club a un caractère très cosmopolite depuis des années. Seuls neuf des 27 joueurs du noyau ont la nationalité allemande. Le défenseur bosniaque Ivan Radeljic (27 ans, Slaven Belupo) et le médian offensif serbe Dusan Vasiljevic (25 ans, Kaposvari) ont signé jusqu'en 2011. FRÉDÉRIC VANHEULE