Une chanson qui t'a déjà donné les larmes aux yeux ?

Somewhere over the rainbow du chanteur haïtien Israel Kamakawiwo'ole. Mes enfants et moi l'avions choisie pour l'enterrement de mon père. J'ai eu le malheur de perdre mes deux parents en trois semaines. Même s'il est synonyme de souvenirs négatifs, j'aime beaucoup ce titre.
...

Somewhere over the rainbow du chanteur haïtien Israel Kamakawiwo'ole. Mes enfants et moi l'avions choisie pour l'enterrement de mon père. J'ai eu le malheur de perdre mes deux parents en trois semaines. Même s'il est synonyme de souvenirs négatifs, j'aime beaucoup ce titre. Kevin Costner. Selon ma femme, j'ai les mêmes mimiques et la même bouche que lui. Mon fils dit aussi que j'ai les traits de Cauet mais... je ne sais pas qui c'est. La rafle. J'avais dévoré le livre en deux jours. Ces arrestations de juifs français... C'est horrible ! J'ai toujours été intéressé par les livres sur la Seconde Guerre mondiale. Plus jeune, j'étais même abonné à la revue Histoire dela dernière guerre. Le livre de la jungle ou Robin des Bois avec mon petit fils. Les championnats européens. Je la lis en détails chaque semaine. De temps en temps, il y a des informations utiles pour Anderlecht. I'll always be there de Roch Voisine. Cette année-là, les radios ne passaient que ce tube ! Eddy Merckx. Dans ma jeunesse, j'étais fou de lui. Je le croise parfois à Anderlecht. Aujourd'hui, le sport est devenu scientifique. A l'époque, les coureurs étaient livrés à eux-mêmes. J'aimerais savoir quelles étaient ses méthodes d'entraînement, comment il se soignait, etc. Je suis malheureusement resté connu pour ce fameux Anderlecht-RWDM (0-2) où j'ai réalisé quatre changements. La semaine qui a suivi, j'ai vécu un enfer. J'ai fait les gros titres du journal télévisé, des journalistes ont fait le pied de grue devant ma maison, etc. Un regret : que cela ait occulté la victoire, la dernière au Sporting, du RWDM. S'enfuir et après ainsi que Je viens du Sud de Michel Sardou. J'étais avec un groupe d'amis que je fréquente une ou deux fois par an. La grande évasion, où Steve McQueen tente de s'échapper d'un camp de prisonnier durant la Seconde Guerre mondiale. Tous les jours, je me tape Les Experts ou Esprits criminels... Des documentaires sur la guerre. Quand on a fêté les 65 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin..., j'étais devant ma télé. J'ai encore vu un reportage intéressant sur France 3 il y a quelques jours. PAR SIMON BARZYCZAK