M ercredi 30 mars 2005, 18h. Je ne vais pas m'appesantir sur l'avant-match à Saint Marin, lequel se confond avec l'après-match face aux Bosniaques : nous surfons toujours sur la vague victorieuse du récent samedi pascal ! Aimé Anthuenis reprend les mêmes et il a bien raison,... sinon que je persiste dans mon envie d'inverser Olivier Doll et Vincent Kompany ! S'il n'y a qu'un p'tit gars en pointe en face (ce qui devrait être le cas), ça doit être du coller/culotte pour Oli Doll et personne d'autre : et ça ne doit surtout pas être cette mollasserie de zone où Daniel Van Buyten et Kompany pourront se refiler l'éventuel feu follet d'en face !
...

M ercredi 30 mars 2005, 18h. Je ne vais pas m'appesantir sur l'avant-match à Saint Marin, lequel se confond avec l'après-match face aux Bosniaques : nous surfons toujours sur la vague victorieuse du récent samedi pascal ! Aimé Anthuenis reprend les mêmes et il a bien raison,... sinon que je persiste dans mon envie d'inverser Olivier Doll et Vincent Kompany ! S'il n'y a qu'un p'tit gars en pointe en face (ce qui devrait être le cas), ça doit être du coller/culotte pour Oli Doll et personne d'autre : et ça ne doit surtout pas être cette mollasserie de zone où Daniel Van Buyten et Kompany pourront se refiler l'éventuel feu follet d'en face ! Ceci dit, je ne crois pas qu'Aimé m'écoutera, et ça ne devrait d'ailleurs pas porter à conséquence contre une équipe dont l'average est de 0-18 en 5 défaites prestées. Allez, disons un petit 0-3, score qui serait ma foi fort propret. A tout à l'heure ! M ercredi 30 mars 2005, 23h. Pendant que nos quatre rivaux s'attachent à nous rendre service en perdant tous deux points, voilà que nous combinons une prestation extrêmement mauvaise avec un résultat extrêmement positif ! C'est le genre de conjoncture, fréquente en foot, qui te ravigote le moral infiniment mieux qu'une victoire en jouant bien : tu t'en fous d'avoir été nul, tu sens que le vent tourne, que la poisse est enfin restée coincée ailleurs que chez toi (en France, par exemple), tandis que la baraka revient dans ton pays ! Tu sais pertinemment que, si tu avais été battu ou seulement accroché, tu te serais fait clouer au pilori jusqu'à déchiquetage : et tu n'aurais pu que tirer ta gueule d'enterrement, voire fulminer un peu pour la forme, dans le style " avec pareil adversaire fossoyeur du football, gnagnagna, faut pas s'étonner de la désaffection du public gnagnagna ! " Au lieu de ça, c'est 1-2 de justesse, tout baigne, tu te dis une nouvelle fois que le foot est un sport à la con, mais qu'il est infiniment plus agréable d'être un con heureux qu'un con malheureux... Un pote peu branché foot râlait qu' Emile Mpenza, d'abord fort présent contre des Bosniaques pas mauvais, soit ensuite fort absent contre des San Marinais pas très bons. J'ai tenté d'expliquer qu'il n'y avait pas à lui en vouloir ! Selon la formule consacrée, Emile a " besoin d'espaces " : c'est-à-dire qu'il est surtout dangereux quand il peut courir très vite et tout droit durant deux ou trois longues secondes, puis faire boum dans le cadre et trouer le keeper ! Alors, s'est entêté mon bête pote, y'a qu'à soit s'arranger pour qu'il ait des espaces, soit en mettre un autre qui sait jouer quand il n'y en a pas ! Yaka de mon c..., c'est facile à dire ! Des gars belges qui peuvent, dans un mouchoir, tripoter vif et fluide, t'en as pas des tas à part Thomas Buffel,... la cheville d'Mpenza, c'est pas le pinceau de Rembrandt ! Quant à faire sortir de position ou faire jouer haut des adversaires qui ont décidé mordicus de rester bas à dix quoi qu'il arrive,... même José Mourinho n'a pas encore trouvé le truc ! La déception fut plutôt qu'en l'absence de dribbleurs d'élite pour péter le verrou, notre jeu aérien offensif n'ait pas été à la hauteur ! Peu d'ouvertures sur les flancs, peu de centres, peu de grands gars (nous en avions pourtant) pour tenter de les reprendre... même si c'est du coup de boule de Big Dan qu'est venu ce salut qu'on a failli louper ! Déception aussi quant aux deux cartons jaunes reçus, ridicules, immatures, suspensifs pour le match en Serbie. Et comme la fédé n'osera pas sévir en ces temps où le sélectionnable contemporain est très susceptible, je propose à Peter Van der Heyden et Kompany de s'autopunir en versant illico leur prime de victoire à une £uvre caritative : merci de m'envoyer copie du virement, que je puisse ensuite en informer le lecteur. Voilà. Vais-je oser conclure en confessant que notre duo défensif central, si talentueux soit-il, me fout parfois la trouille,... parce que lui-même ne l'a pas assez ? ! Aimé, donne-leur des cours particuliers de peur de perdre : afin qu'ils fassent gaffe plus encore, c'est pour la Patrie. Bernard JeunejeanVan Buyten et Kompany ont besoin de cours particuliers de PEUR DE PERDRE