Lance Armstrong abandonne au GP de San Francisco, remporté par son compatriote et coéquipier George Hincapie. C'était la première course en Amérique du triple vainqueur du Tour. Lotto se sépare de Jeroen Blijlevens, qui reste sur une saison décevante. Il engage le batave Aart Vierhouten (Rabobank), spécialiste des classiques flamandes. Vuelta: Marcus Zberg,...

Lance Armstrong abandonne au GP de San Francisco, remporté par son compatriote et coéquipier George Hincapie. C'était la première course en Amérique du triple vainqueur du Tour. Lotto se sépare de Jeroen Blijlevens, qui reste sur une saison décevante. Il engage le batave Aart Vierhouten (Rabobank), spécialiste des classiques flamandes. Vuelta: Marcus Zberg, vice-champion du monde il y a deux ans, s'est brisé la clavicule. Erik Zabel, lui, multiplie les sprints gagnants. Il est d'ailleurs deuxième du classement UCI derrière Armstrong. Davide Rebellin est troisième, Jan Ullrich quatrième. Andreï Tchmil est le premier Belge. Il est 19e. Vlaanderen-T-Interim engage Jan Kuyckx, après Verbakel et Van De Walle. Radomir Simunek (39 ans) met fin à sa carrière. Le Tchèque est le seul à avoir remporté au moins un titre mondial de cyclocross en juniors, amateurs et professionnels. Il a été sacré en 1980, en 1983 et 1984 puis en 1991. Il a aussi remporté deux médailles d'argent aux championnats du monde, en 1982 et en 1989 et sept titres nationaux. La relève est assurée, puisque son fils, portant le même prénom, a terminé deuxième des mondiaux juniors en février dernier. Dario Frigo et Marco Magnani sont suspendus pour six mois. Ils ont été surpris en flagrant délit de dopage pendant le Giro. Ils faisaient déjà l'objet d'une suspension préventive. Van Petegem court Paris-Bruxelles sous le maillot de Collstrop. Comme Van Sevenant et Van Bondt, il n'est plus payé par Mercury depuis le mois de mai. Il cherche une équipe pour l'année prochaine. On évoque Mapei ou Lotto mais Collstrop, une équipe de D2, cherche des sponsors dans l'espoir de conserver le Belge. Par ailleurs, c'est le Français Emmanuel Magnien qui emporte la 81e édition de la course au sprint, devant Nico Eeckhout et Romans Vainsteins, le champion du monde letton, qui avait déjà gagné l'édition 1999. Le Russe Denis Mencho (Banesto) souffle la victoire finale au 38e Tour de l'Avenir au Français Brard, maillot jaune depuis trois jours. Le Russe l'emporte d'une seconde, aidé dans son échappée par son équipier Baden Cooke, maillot vert, qui passe d'ailleurs la ligne d'arrivée en premier, pour services rendus.