Le Cercle a été contraint de changer d'entraîneur-directeur technique puisque Glen De Boeck, qui avait apposé son sceau sur la formation durant trois ans, a rejoint le Germinal Beerschot. Six semaines avant, il avait pourtant prolongé son contrat à Bruges jusqu'en 2014. En Bob Peeters (36 ans), ex-entraîneur des Espoirs de Gand, le Cercle a opté pour un jeune coach prometteur mais dénué d'expérience à ce poste, comme il l'avait fait avec de Boeck en 2007.
...

Le Cercle a été contraint de changer d'entraîneur-directeur technique puisque Glen De Boeck, qui avait apposé son sceau sur la formation durant trois ans, a rejoint le Germinal Beerschot. Six semaines avant, il avait pourtant prolongé son contrat à Bruges jusqu'en 2014. En Bob Peeters (36 ans), ex-entraîneur des Espoirs de Gand, le Cercle a opté pour un jeune coach prometteur mais dénué d'expérience à ce poste, comme il l'avait fait avec de Boeck en 2007. Le noyau n'a pas subi de remaniement profond. Cette saison, la collaboration avec le Sporting Lisbonne lui vaut trois espoirs: Nuno Reis (19 ans), Renato Neto (19 ans) et William Owusu Acheampong (20 ans). Reynaldo (20 ans) et Olivier Mukendi (19 ans), mis à la disposition du Cercle par Anderlecht en janvier, restent un an de plus. L'arrière gauche Kristof D'Haene (20 ans) vient librement des Espoirs du Club. Jelle Vossen, sa location achevée, est retourné à Genk tandis qu' Olivier Claessens est parti à Dender et qu'il n'y a plus de place dans le noyau pour Igor Gjuzelov ni Bojan Bozovic. Bram Verbist est titulaire au but. Jo Coppens et Rubin Dantschotter sont en balance pour la place sur le banc. Peeters a insisté pour obtenir un défenseur central. Reis, un jeune qui ose diriger, est calme et très bon homme contre homme. Mais il ne peut pas encore faire appel à lui, le garçon disputant l'EURO -19 ans avec le Portugal dans l'Hexagone. Jusqu'à présent, l'occupation du c£ur du quatuor défensif a régulièrement changé. Rien que dans la double confrontation avec le TPS Turku, au deuxième tour de l'Europa League, Peeters a testé trois duos différents: Denis Viane- Anthony Portier, Viane- Dejan Kelhar et Portier-Kelhar. Les arrières latéraux restent Hans Cornelis (à droite) et Bernt Evens (à gauche). Un nouveau dans l'entrejeu: Neto, qui est, selon Peeters, un aspirateur moderne style Fellaini. Contre le TPS Turku, le jeune Brésilien a étalé son bagage footballistique et réalisé de belles infiltrations. Lukas Van Eenoo, un produit du Cercle, international belge -19 ans, est également candidat à une place. Les postes du trio médian vont devenir chers pour les routiniers Arnar Vidarsson, Tony Sergeant, en revalidation de la cheville, Sergiy Serebrennikov et Frederik Boi. Sans Vossen ni Bozovic, le noyau a deux avants de moins et Oleg Iachtchouk est blessé. A l'issue du match aller contre le TPS Turku, Peeters a insisté sur l'étroitesse du compartiment, au centre et à gauche. Après le match retour, on a annoncé l'arrivée de l'avant-centre ghanéen Owusu. Pendant la préparation, Dominic Foley, dans l'axe, et Reynaldo sur un des flancs se sont érigés en certitudes. Les médians Boi (à droite) et Vuza Nyoni (à gauche) ont également été alignés. Yang Wang et Mukendi n'ont pas encore beaucoup joué. Honour Gombami n'est pas rétabli d'une complexe blessure au genou, occasionnée en novembre 2009. Le Cercle, une équipe moyenne qui a atteint la finale de la Coupe, a atteint son objectif: il s'est rajeuni. Reste à voir s'il s'est renforcé. L'arrivée tardive de Reis et d'Owusu, combinée à l'indisponibilité d'Iachtchouk, empêche d'estimer la valeur réelle de l'équipe. Quoi qu'il en soit, elle a déjà écrit une page d'histoire en se qualifiant pour le troisième tour préliminaire de l'Europa League. C'est la première fois de son histoire que le Cercle franchit un tour. Par Christian Vandenabeele