Buffel effectue les grands débuts de ce qui pourrait être une grande carrière internationale. Aimé Anthuenis a laissé entendre qu'il pourrait le titulariser contre Andorre. Il le voit jouer comme à Feyenoord, à côté d'un grand avant, ou derrière deux attaquants.
...

Buffel effectue les grands débuts de ce qui pourrait être une grande carrière internationale. Aimé Anthuenis a laissé entendre qu'il pourrait le titulariser contre Andorre. Il le voit jouer comme à Feyenoord, à côté d'un grand avant, ou derrière deux attaquants. Anthuenis prône un 4-4-2 souple. A l'anderlechtoise, où Stoica évoluait devant le duo Baseggio- Vanderhaeghe et dans le dos de la paire Radzinski-Koller. En l'absence d' Emile Mpenza, Buffel pourrait donc jouer en soutien d'un duo Sonck-Mbo Mpenza avec BobPeeters dans le rôle du joker. Reste à voir si Mbo sera remis de sa blessure au muscle à l'arrière du genou. Anthuenis: "Dans ce cas, Mbo peut jouer à droite mais il s'exprime mieux dans un rôle libre depuis la gauche, comme à Mouscron. Autant que possible, je veux aligner les joueurs à leur place favorite". Le sélectionneur ne considère pas Buffel comme un remplaçant de Baseggio. Soetaers, considéré comme le futur successeur de Goor, est un autre joker. Vreven, un autre expatrié, n'est pas repris: en défense, le sélectionneur n'est pas content de lui. Il a rapidement reçu une carte jaune contre la Bulgarie. Anthuenis est trop courtois pour signifier la fin de sa carrière internationale. Il laisse la porte ouverte, y compris pour De Boeck, auquel il a préféré Valgaeren -dans la tribune contre la Bulgarie- et Van Buyten. Anthuenis:" Simons est une valeur sûre derrière . Or, Glen est le moins complémentaire". La sélection de Van Buyten dépendra de la forme affichée à l'entraînement. Le flanc droit est dévolu à un autre nouveau venu, également originaire de Bruges. Olivier De Cock a déjà 27 ans. Comme Anthuenis n'alignera pas de médian droit, tirant les leçons du match précédent, avec Englebert à ce poste, De Cock devra parcourir tout le flanc. La moyenne d'âge du noyau avoisine les 25 ans. Vanderhaeghe peut redouter la concurrence de Thijs. Si jamais la Belgique ne remporte pas ses deux matches, le staff poursuivra la cure de rajeunissement. La sélection: De Vlieger, Herpoel; De Cock, Valgaeren, Van Buyten, Simons, Dheedene, Van der Heyden; Englebert, Vanderhaeghe, Baseggio, Thijs, Daerden, Goor; Mbo Mpenza, Buffel, Sonck, Bob Peeters, Soetaers. (P. T' Kint)