Dimanche matin, MassimoMoratti, le président de l'Inter, a remercié son entraîneur argentin, Hector Cuper. La veille, l'Inter, mené 0-2 à Brescia, avait arraché le nul de justesse. Il est huitième et n'a marqué que six buts. Seules les lanternes rouges, Empoli et Ancône, sont moins productives.
...

Dimanche matin, MassimoMoratti, le président de l'Inter, a remercié son entraîneur argentin, Hector Cuper. La veille, l'Inter, mené 0-2 à Brescia, avait arraché le nul de justesse. Il est huitième et n'a marqué que six buts. Seules les lanternes rouges, Empoli et Ancône, sont moins productives. Ce n'est pas la première fois que Cuper est remis en question. Moratti l'a enrôlé comme garantie de succès, puisqu'il a atteint trois finales européennes û perdues û avec Valence (2) et Majorque. Mais depuis deux ans, Cuper ne gagne pas ce qu'on attend de lui. Il a obtenu une dernière chance, sans que le président de l'Inter y croie. La semaine dernière, il a signifié qu'il voulait RobertMancini, l'entraîneur de la Lazio, comme successeur de Cuper, mais l'intéressé a déclaré ne pas vouloir quitter Rome. La critique n'a cessé depuis sa défaite dans le derby. D'un tempérament défensif, l'entraîneur ne propose guère de spectacle. Si, en plus, les résultats font défaut... Ce soir, contre Moscou, un nouvel entraîneur est sur le banc : Alberto Zaccheroni a travaillé en D1 avec Udinese, a été champion avec Milan et a récemment entraîné la Lazio. Moratti ne sort pas indemne de l'incident. Depuis qu'il a repris le club en 1995, il en est à son septième entraîneur. Chaque saison, il achète des joueurs, les yeux fermés, avec une préférence pour des noms issus de tous les horizons. L'Inter honore ainsi son nom mais au détriment de la formation d'une équipe soudée et d'automatismes. On peut douter que Zaccheroni parvienne à briser ce cercle vicieux. (G. Foutré) DOPAGE. Manuele Blasi (23 ans), le médian de Parme que la Juventus avait acheté à Pérouse avant de le louer, a été contrôlé positif à la norandostrénone le 14 septembre. Il s'agit d'un dérivé de la nandrolone. De septembre 2000 à octobre 2001, 11 joueurs ont été attrapés en Italie. Parmi eux, Davids, Stam et Gillet. UDINESE est le seul club italien à ne pas passer le premier tour de la Coupe UEFA. Pérouse, qualifiée comme Parme et l'AS Rome, est propriétaire de son stade pour 40 ans et peut l'exploiter commercialement, suite à un accord avec la Ville. En Italie, c'était impossible jusqu'il y a peu de temps. PAOLO MALDINI a disputé dimanche son 716e match pour Milan. Il égale ainsi le record de Franco Baresi, qui a arrêté en 1997. Maldini ne revient pas sur sa décision de mettre fin à sa carrière internationale. ANDREA PIRLO a prolongé son contrat à Milan jusqu'en 2008. BUTEURS : 1. Adriano (Parme) 6 buts ; 2. Shevchenko (AC Milan) 5 ; 3. Di Vaio (Juventus), Trezeguet (Juventus), Caracciolo (Brescia) 4.