Année de fondation : 1923
...

Année de fondation : 1923 Président : Evgeniy Giner Stade : Luzhniki (78.360 places) Site : www. pfc-cska. com Transfert le plus cher : Seydou Doumbia (10 millions d'euros des Young Boys Berne en 2010) Palmarès : 10 titres, 11 Coupes, 5 doublés Saison passée en CL : - Qualification : automatique Côte d'Ivoire, Japon, Suisse, Russie, l'avant, âgé de 23 ans, a quitté l'Afrique en 2006. Il a marqué 50 buts en l'espace de deux ans pour les Young Boys Berne et en janvier 2010, le CSKA a déboursé dix millions d'euros pour l'engager. De prime abord, il paraît maladroit mais en fait, il est difficile de l'écarter du ballon et... du but. A peine croit-on s'en être défait qu'il passe à l'attaque. Explosif, il suit son instinct, faute d'avoir bénéficié d'une véritable formation. Le CSKA procède avec deux avants, Vagner Love et Doumbia, tout en apportant des variations tactiques et individuelles un cran en arrière. Le coach préfère aligner deux ailiers. Le Chilien Gonzalez et le Serbe Tosic sont ses premiers choix mais ils sont aussi très fragiles. Gonzalez est sur la touche jusque fin octobre. Quand les deux hommes sont disponibles, le coach évolue en 4-4-2 avec un pare-choc défensif, Aldonin ou Mamaev, et un plus audacieux, Honda ou Dzagoev. Ces derniers temps, il évolue plutôt en 4-1-3-2 avec Aldonin devant la défense et le trio Honda, Mamaev et Dzagoev derrière l'attaque. Celle-ci offre de nombreuses options avec Necid en joker, tandis que plusieurs médians marquent régulièrement leur but et peuvent décider d'un match d'une action. La ligne défensive recèle moins de qualités, le club ayant surtout enrôlé des attaquants étrangers. Or, la Ligue russe limite à six le nombre d'étrangers alignés en même temps. Cette ligne est donc constituée de Russes, les meilleurs qu'on trouve sur le marché, mais ils n'ont pas la classe internationale et en plus, l'arrière gauche Shennikov et le gardien national Akinfeev sont blessés. Les rêves de Leonid Slutskiy se sont brisés à l'âge de 19 ans, à Gorodishtshe, une petite ville proche de Volgograd. Le gardien du FK Zvezda s'est porté au secours d'un voisin dont le chat était coincé dans un arbre. Il a chuté et s'est gravement blessé, au point de devenir inapte au sport de haut niveau. Le jeune homme s'est ressaisi et reconverti dans le métier d'entraîneur, dont il a gravi les échelons à force de volonté et de talent. Il a fêté ses débuts en D1 en 2005, au FK Moscou. Deux ans plus tard, il a conduit cette formation moyenne à une sensationnelle quatrième place. Après un bref passage à Krylija Sovjetov Samara, il a paraphé un contrat au CSKA Moscou en octobre 2009. " C'est une jeune entraîneur russe doué. Nous n'en avons pas tellement ", a déclaré le président du club moscovite pour expliquer son choix a priori étonnant. De fait, Slutskiy est un des meilleurs tacticiens du pays, même si il essuie son lot de critiques : ainsi, quand il mène 2-0, il contrôle le match au lieu de continuer à attaquer. Mais seule compte la victoire et là, le compteur du coach est éloquent.