Fondé en 1923
...

Fondé en 1923 Président : Evgeniy Giner Stade : Luzhniki (78.360 places) Site : www.pfc-cska.com Transfert le plus cher de tous les temps : Vagner Love (8 millions d'euros, SE Palmeiras, Sao Paulo, 2004) Palmarès : 1 C3, 10 titres, 5 Coupes d'URSS, 5 Coupes de Russie Saison passée en CL : - Parcours de qualification : automatique Trois titres, une Coupe, une Coupe UEFA, les demi-finales de l'EURO : la plupart des footballeurs ne peuvent que rêver d'un tel palmarès. C'est celui que s'est déjà forgé le Russe à 23 ans. A ses réflexes brillants sur la ligne, il ajoute sa maîtrise des airs, sa technique, sa vitesse, sa robustesse. Il est déjà un leader.L'ancien club de l'armée n'est pas le plus riche de Russie mais sans doute le mieux géré. Les transferts sont ciblés et il reste dix joueurs de l'équipe qui a remporté la Coupe UEFA en 2005. Le CSKA évolue généralement en 4-4-2 avec deux médians défensifs centraux et deux offensifs sur les flancs. La défense joue en ligne tandis qu'en attaque, Dzagoev, considéré comme un des plus grands talents offensifs russes, évolue en décrochage derrière Necid ou Guilherme. Le club moscovite peut procéder avec trois défenseurs centraux, AlexeyBerezutskiy entrant au jeu. Dans ce cas, un des flancs n'est plus doublé et le joueur restant doit se charger de tout le travail tout en venant en renfort de la défense en cas de besoin. L'élan vient des ailes, avec Krasic et Gonzales. Le club possède un bon banc, un excellent gardien mais cherche un meneur de jeu. Carvalho revient de blessure et n'est pas en forme. Enfin, la défense, malgré son expérience, est peut-être insuffisante pour ce niveau. Juande Ramos ESP 25/09/1954 La nouvelle est tombée jeudi dernier : Juande Ramos arrivait en remplaçant de Zico. Sans club depuis la fin de saison 2008-2009 avec le Real Madrid, Ramos a dix rencontres pour qualifier le CSKA pour la Ligue des Champions 2010/2011 et réussir un coup sur la scène européenne. Et l'Europe, ça le connait : vainqueur de deux Coupes de l'UEFA successivement (2006-2007) avec le FC Séville, l'Espagnol met en exergue ces deux trophées d'un CV de coach débuté en 1993. Moins heureux avec Tottenham (octobre 2007-octobre 2008), qu'il a quand même sorti de la zone de relégation et avec qui il a conquis la Coupe de la Ligue, il reste sur une demi-saison mi-figue, mi-raisin avec le Real. Au-delà de ce camouflet, c'est son style peu spectaculaire et calculateur qui fut critiqué. En Angleterre déjà, on pointait son manque de faculté d'adaptation.