Cru comme un steak cru. Vendredi soir, Christophe Lepoint en a eu besoin pour protéger son tibia. Ça a adouci l'impact des nombreux coups reçus en cours de match. Les membres de Lepoint ont déjà survécu à beaucoup de combats. Ça n'en était pas moins étrange, rappelant les vieilles histoires sur le cyclisme, quand les coureurs plaçaient des steaks dans leur cuissard pour éviter les plaies au siège. Comme quoi le football 2018, c'est aussi un peu de nostalgie.
...