Les résultats mitigés des Lensois cette saison ont obligé le président Gervais Martel à se séparer de son entraîneur Joël Müller, présent au club depuis trois ans et demi. C'est son adjoint Francis Gillot qui a été choisi pour le remplacer. Avec le maintien comme seul mot d'ordre. Bien loin des ambitions présidentielles du début de saison.
...

Les résultats mitigés des Lensois cette saison ont obligé le président Gervais Martel à se séparer de son entraîneur Joël Müller, présent au club depuis trois ans et demi. C'est son adjoint Francis Gillot qui a été choisi pour le remplacer. Avec le maintien comme seul mot d'ordre. Bien loin des ambitions présidentielles du début de saison. Gervais Martel avait en effet mis sur pied un ambitieux plan quinquennal (2004-2009) qui devait conduire le club vers au moins un titre et deux participations en Ligue des Champions sur cette période. Pour ce faire, les Nordistes avaient attiré en début de saison Eric Carrière (ex-Lyon) et Nicolas Gillet (ex-Nantes). Mais Joël Müller n'avait pas su fédérer. Après une première très bonne saison durant laquelle il avait conduit les Sangs et Or à la deuxième place, l'ancien entraîneur de Metz n'avait accroché que deux troisièmes places les deux saisons suivantes. Après un mois de janvier catastrophique (défaites face à Istres et Monaco et élimination en Coupe de la Ligue au stade Bollaert devant St-Etienne) qui plaçait Lens à la 14e place, Müller a été licencié. Gervais Martel devait faire face à un staff technique de moins en moins uni, des supporters vindicatifs (une première à Bollaert) et des résultats sportifs calamiteux. Et comme il est de coutume quand la crise menace à Lens, le club a fait appel aux anciens. L'ex-défenseur Francis Gillot, actif de 1982 à 1988 et de 1989 à 1992, a été promu. Pour l'entourer, Martel lui a adjoint les services de deux autres fidèles, Didier Sénac (cellule de recrutement) et Eric Sikora (cellule commerciale). L'opération sauvetage commençait mal avec une défaite 0-1 devant Caen, rencontre durant laquelle les supporters avaient gardé le silence pendant 15 minutes. Mais le deuxième match à domicile de la semaine allait rassurer tous les fans. Olivier Thomert signait un doublé, mettant fin à une série de quatre matches sans buts, et permettait aux Lensois de retrouver le sourire face à Strasbourg (2-1). Voilà de quoi résoudre les problèmes d'une attaque qui sera renforcée par l'arrivée du Brésilien Jussie. ( S. Vande Velde)MARTIN DJETOU (ex-Parme et ex-Fulham) a signé un bail de cinq mois avec Nice. METZ se renforce en accueillant le Brugeois Ivan Gvozdenovic, le Nigérian Ogbeche (ex-PSG) et le Russe Ruslan Pimenov (ex-Lokomotiv Moscou). NANTES. La Socpress (groupe Dassault) envisage de vendre le club dont elle est le principal actionnaire. CHRISTIAN KAREMBEU pourrait rejoindre Bastia et Fabrice Fiorèse est en contact avec Strasbourg. BUTEURS : 1. Kallon (Monaco) 11 buts ; 2. Pauleta (PSG) 10 buts ; 3. Frei (Rennes) 9 ; 4. Ilan (Sochaux), Benjani (Auxerre), Lucas (Ajaccio), Pagis (Strasbourg), Vahirua (Nice) 8.S.Vande Velde