Milan semble vivre la fin d'une ère. Eliminé de la Coupe d'Italie, écarté de la course au titre (mais toujours en lutte pour une place en Ligue des Champions), il a également disparu de la scène européenne. L'AC a certes gagné le Mondial des clubs mais c'est une maigre consolation pour le président Silvio Berlusconi, qui devra se contenter de cette coupe cette saison.
...

Milan semble vivre la fin d'une ère. Eliminé de la Coupe d'Italie, écarté de la course au titre (mais toujours en lutte pour une place en Ligue des Champions), il a également disparu de la scène européenne. L'AC a certes gagné le Mondial des clubs mais c'est une maigre consolation pour le président Silvio Berlusconi, qui devra se contenter de cette coupe cette saison. Les prémices d'une ère moins faste s'amoncelaient. L'âge moyen de l'équipe dépasse les 30 ans. La défense et l'entrejeu en sont les premières victimes. Dans quelques mois, Paolo Maldini (39 ans) effectuera ses adieux. Le capitaine a disputé la semaine dernière son 100e et dernier match européen. Milan n'a pas de remplaçant à Maldini, le pilier de la défense. En plus, Alessandro Nesta, GiuseppeFavalli et Cafù approchent aussi de l'âge de la retraite. Milan va donc devoir procéder à des emplettes. Or, le bât blesse là aussi : les Rossoneri n'ont pas eu la main heureuse ces dernières années. Des joueurs comme Ibrahim Ba, Favalli et Cristian Brocchi n'apportent pas grand-chose à l'équipe et vu leur âge, ils ne sont pas des éléments d'avenir. Seule l'attaque semble parée, avec le jeune duo Pato-Alberto Paloschi. Le poids des ans a été manifeste contre la fougue d'Arsenal, une jeune formation. Dès que celle-ci appuyait sur l'accélérateur, le moteur milanais calait. Le coach Carlo Ancelotti est également entouré de doutes. Il est sous contrat jusqu'en 2010 mais l'élimination de la Ligue des Champions et les prestations médiocres de l'AC dans la Botte pourraient lui être fatales. " Ancelotti continuera certainement à travailler pour nous, même si nous ne nous qualifions pas pour la Ligue des Champions. Nous tenons à lui ", a déclaré Berlusconi à la Gazzetta dello Sport. Parmi les supporters, des voix s'élèvent dans le sens contraire. La semaine dernière, le Corriere dello Sport a même titré : " Milan, l'heure de Lippi est arrivée ! " Milan craint de revivre la période 1996-1998, durant laquelle il n'avait pas joué le moindre rôle à quelque niveau que ce soit. Mais grâce à son succès à Empoli et la défaite de la Fiorentina à Sienne ravive son espoir de terminer à la 4e place, qualificative pour la Champions League. ANTONIO CASSANO, l'attaquant tête brûlée de la Sampdoria, a écopé de cinq matches de suspension et d'une amende de 15.000 euros suite à son comportement en fin de rencontre face à Torino. L'avant n'avait pas accepté son exclusion et avait jeté son maillot à la tête de l'arbitre tout en lui lançant des menaces. FRANCESCO TOTTI a disputé son 500e match sous le maillot de l'AS Rome et a fêté ce record en inscrivant le 203e but de sa carrière, le 164e en championnat. LA REGGINA, lanterne rouge, a limogé son entraîneur, Renzo Ulivieri, qui était arrivé en novembre. Il est remplacé par Nevio Orlandi, qui entraînait la Primavera. PARME a prolongé le contrat d' Andrea Pisanu (26 ans). L'avant était lié jusqu'en 2011, il rempile jusqu'en 2013. PIERLUIGI COLLINA, l'ancien arbitre, actuellement responsable des juges italiens, a reçu une balle par courrier. Ce n'est pas la première fois qu'il est la cible de ces énergumènes. En décembre déjà, il avait été victime de menaces. Il devait même se déplacer sous protection policière. GABYMUDINGAYI, suspendu, n'a pas participé à la victoire de la Lazio. AnthonyVanden Borre est monté au jeu à la 63e contre la Juventus alors que le score était acquis. Jean-François Gillet a été impeccable mais il n'a pu éviter Bari, qui a gaspillé de nombreuses occasions dont un penalty, de partager l'enjeu à Grossetto (2-2) STEVEN VAN DUYSE