Les clubs de D1 entraient en lice en Coupe du Roi, la semaine dernière, à l'occasion des 1/32e de finale. A ce stade de la compétition, les formations de l'élite disputent une seule manche sur le terrain de l'équipe de division inférieure. Et la formule a, déjà, fait des dégâts.
...

Les clubs de D1 entraient en lice en Coupe du Roi, la semaine dernière, à l'occasion des 1/32e de finale. A ce stade de la compétition, les formations de l'élite disputent une seule manche sur le terrain de l'équipe de division inférieure. Et la formule a, déjà, fait des dégâts. Mercredi passé, le FC Valence, champion d'Espagne en titre, a confirmé qu'il traversait une période très difficile et a été éliminé 1-0 à Lleida, club de D2. " Parfois, je me suis demandé laquelle des deux équipes évoluait parmi l'élite ", a déclaré l'entraîneur ClaudioRanieri, qui ne se sent toutefois pas menacé. " Certes, la formation qui évolue à l'étage inférieur est toujours animée par une motivation supplémentaire, mais tout de même "... Le FC Barcelone, l'actuel leader et pourtant très en verve en championnat, a fait pire encore : il s'est fait surprendre à Gramanet, une formation catalane de D3. " Une grosse déception, assurément ", reconnaît l'attaquant suédois HenrikLarsson. Son coéquipier CarlosPuyol tente de relativiser la portée de cet échec. " Certes, une élimination de ce genre n'est pas très glorieuse, mais si nous remportons d'autres trophées, comme le titre de champion ou la Ligue des Champions, tout le monde aura oublié ce faux pas en fin de saison ". Le Real Madrid s'en est sorti par la petite porte à Leganés, une équipe madrilène de D3 où il a gagné 1-2. Le Betis Séville est encore davantage passé par le chas de l'aiguille : il a dû avoir recours aux tirs au but à Alcala Guadaira (D3) après un 0-0 au terme du temps réglementaire. La Corogne a échappé au piège tendu par Cerceda (D4) et s'est imposée 0-2. Par contre, les joueurs de Villarreal sont tombés à pieds joints dans celui tendu par Gérone (D2) : ils ont été battus 2-1. RAUL a fêté, le week-end dernier, ses dix ans de présence en équipe Première du Real Madrid. Il a débuté le 29 octobre 1994, contre Saragosse. Depuis lors, il a inscrit 182 buts en 370 matches de championnat, 47 buts en Ligue des Champions et 40 buts en équipe nationale (le dernier, face à la Belgique). RONALDO et ROBERTO CARLOS vont demander la double nationalité brésilienne et espagnole. La saison prochaine, les clubs de D1 ne pourront plus inscrire que trois joueurs extra-communautaires sur la feuille de match (au lieu de quatre actuellement). WALTERSAMUEL, le défenseur argentin du Real Madrid, compte également demander un passeport espagnol. BARCELONE a reçu une proposition de sponsoring d'une firme active dans l'Internet, prête à verser 15 millions d'euros par an pour que son nom figure sur les maillots. Les dirigeants catalans, jusqu'ici toujours réfractaires à l'idée d'une publicité visible, réfléchissent à la question. BUTEURS : 1. Eto'o (Barcelone) 8 buts ; 2. Villa (Saragosse) 6 ; 3. Torres (Atletico), Manchev (Levante), Milosevic (Osasuna), Di Vaio (Valence) 5. (D. Devos)