Le championnat de France a repris sans certaines de ses stars. Les médias français n'ont cessé, cet été, de regretter un nouvel exode de grands joueurs vers des championnats plus relevés. Partis les Frank Ribéry (Bayern), Eric Abidal (Barcelone), Florent Malouda (Chelsea) ou Julien Faubert (West Ham). Pourtant, ce phénomène a permis à la jeune garde de prendre la main. Tout le monde est persuadé que cette saison 2007-2008 sera marquée du sceau des Samir Nasri (Marseille), Karim Benzema (Lyon) ou Hatem Ben Arfa (Lyon). Les centres de forma...

Le championnat de France a repris sans certaines de ses stars. Les médias français n'ont cessé, cet été, de regretter un nouvel exode de grands joueurs vers des championnats plus relevés. Partis les Frank Ribéry (Bayern), Eric Abidal (Barcelone), Florent Malouda (Chelsea) ou Julien Faubert (West Ham). Pourtant, ce phénomène a permis à la jeune garde de prendre la main. Tout le monde est persuadé que cette saison 2007-2008 sera marquée du sceau des Samir Nasri (Marseille), Karim Benzema (Lyon) ou Hatem Ben Arfa (Lyon). Les centres de formation ne désengorgent pas et ils permettent, année après année, de compenser les départs importants. France Football, le bihebdomadaire, l'a compris et a imaginé ce que pouvait être l'équipe de France qui disputera la Coupe du Monde 2014. Et si ces talents confirment, cette formation aura fière allure. C'est l'ancien adjoint d' Aimé Jacquet, Philippe Bergeroo qui sert de consultant et il place dans les buts le petit prodige de Nice : Hugo Lloris. " Il est bon dans tous les domaines, dans le jeu aérien, dans le commandement de sa défense. Son point fort : c'est le jeu au pied ", explique-t-il. En défense, Bergeroo relève les noms de Yassin Moutaouakil (Charlton), de Younes Kaboul (Tottenham) mais surtout ceux de Florian Marange (Bordeaux) et de Ronald Zubar (Marseille) à propos duquel il ajoute : " Il est au-dessus du lot. Son point fort, ce sont ses capacités physiques. Il dégage une puissance impressionnante ". Au milieu, outre Nasri, on retrouve les expatriés Abou Diaby (Arsenal) et Yoann Gourcuff (Milan) accompagné du joueur de Caen Yoan Gouffran sur lequel il ne tarit pas d'éloges : " Il va très vite, il est puissant et il marque. Il a été placé sur le côté droit mais c'est un attaquant de formation. C'est un bon choix vu ses performances ". Enfin, la ligne offensive reprend Benzema et Jimmy Briand (Rennes). SAINT-ETIENNE a failli réaliser la sensation de l'été en attirant l'Italien Francesco Coco (Inter). Le défenseur ne joue plus beaucoup et voulait venir en France mais alors que les Verts s'attendaient à l'obtenir gratuitement, l'Inter a obligé son défenseur à prester ses deux dernières années de contrat. LE PSG continue son écrémage : Boukary Diané, défenseur central, part pour Sochaux. GREGORY COUPET (34 ans) s'est occasionné une rupture du ligament latéral interne du genou gauche après être mal retombé dans ses filets. Il sera indisponible jusqu'au mois de décembre et ratera donc les six derniers matches qualificatifs des Bleus. JEFF STRASSER, le défenseur luxembourgeois de 32 ans, s'est engagé pour deux ans avec Metz. Il s'agit d'un retour aux sources puisque Strasser avait quitté Metz en 1999 pour évoluer à Kaiserslautern, Moenchengladbach et Strasbourg. JOSEPH ENAKARHIRE (ex-Standard) quitte Bordeaux pour le Panathinaikos où il a été prêté. YOHAN AUDEL, le nouvel attaquant de Valenciennes (ex-Lille) est la première star du championnat puisqu'il a inscrit un triplé contre Toulouse (3-1). GERARD, l'ancien joueur du Barça, a rompu son contrat avec Monaco. NANTES vit sur un volcan. Suite à l'arrivée d'un nouvel investisseur, Xavier Gravelaine, le directeur technique, est parti et Jean-Pierre Papin a été pressenti pour le poste d'entraîneur. Ce dernier a refusé " par correction pour l'entraîneur en place qui vient de gagner 5-0 ". STéPHANE VANDE VELDE