ARABIE SAOUDITE

BrunoMetsu est le nouveau coach d'Al Ittihad. Il remplace le Roumain AnghelIordanescu, le tenant de la Ligue des Champions d'Asie. A son arrivée, le Français a déclaré avoir préféré l'offre du club saoudien parce qu'elle lui semblait meilleure que celle émanant de Besiktas (D1 turque) et surtout parce qu'il était susceptible d'enlever sa troisième Ligue des Champions. La FIFA a remis ses comptes à jour : elle a établi que Mohamed Al Deayea (34 ans), le gardien d'Al Hilal, est le joueur le plus capé au monde. Le 1er mars, contre le Portugal, le portier a endossé pour la 179e fois le maillot de son équipe nationale. En fait, le Saoudien a égalé le record (173) du légendaire défenseur mexicain, ClaudioSuarez, en décembre 2004 lors de la Coupe du Golfe à Doha (Qatar). Après cela, il n'avait pas été retenu en sélection par le nouveau coach, l'Argentin GabrielCalderon, et n'a donc pas participé à la campagne qualificative pour la Coupe du Monde. Il lui aura fallu patienter jusqu'en décembre dernier, et l'arrivée de son entraîneur de club, MarcosPaqueta à la tête de l'équipe nationale pour revenir au premier plan. Voici donc le classement officialisé par la fédération mondiale : 1. Mohamed Al Deayea (Arabie Saoudite, 179), 2. Claudio Suarez, (Mexique, 173), 3. Hossam Hassan (Egypte, 170), 4. Cobi Jones, (Etat...

BrunoMetsu est le nouveau coach d'Al Ittihad. Il remplace le Roumain AnghelIordanescu, le tenant de la Ligue des Champions d'Asie. A son arrivée, le Français a déclaré avoir préféré l'offre du club saoudien parce qu'elle lui semblait meilleure que celle émanant de Besiktas (D1 turque) et surtout parce qu'il était susceptible d'enlever sa troisième Ligue des Champions. La FIFA a remis ses comptes à jour : elle a établi que Mohamed Al Deayea (34 ans), le gardien d'Al Hilal, est le joueur le plus capé au monde. Le 1er mars, contre le Portugal, le portier a endossé pour la 179e fois le maillot de son équipe nationale. En fait, le Saoudien a égalé le record (173) du légendaire défenseur mexicain, ClaudioSuarez, en décembre 2004 lors de la Coupe du Golfe à Doha (Qatar). Après cela, il n'avait pas été retenu en sélection par le nouveau coach, l'Argentin GabrielCalderon, et n'a donc pas participé à la campagne qualificative pour la Coupe du Monde. Il lui aura fallu patienter jusqu'en décembre dernier, et l'arrivée de son entraîneur de club, MarcosPaqueta à la tête de l'équipe nationale pour revenir au premier plan. Voici donc le classement officialisé par la fédération mondiale : 1. Mohamed Al Deayea (Arabie Saoudite, 179), 2. Claudio Suarez, (Mexique, 173), 3. Hossam Hassan (Egypte, 170), 4. Cobi Jones, (Etats-Unis, 164), 5. Adnan Al Talyani (EAU, 164). Ce dernier étant le seul à avoir mis un terme à sa carrière. Bobby Despotovski a remporté la médaille JohnnyWarren, désignant le meilleur joueur du championnat. L'attaquant de Perth Glory a également reçu le Soulier d'or qu'il a toutefois partagé avec trois autres joueurs, AlexBrosque (Queensland Roar), StewartPetrie (Central Coast Mariners) et ArchieThompson (Melbourne Victory, ex-Lierse). NickWard, le médian de Perth Glory, a été nommé Meilleur jeune de moins de 20 ans, Lawrie McKinna, le coach de Central Coast Mariners, Meilleur entraîneur, et Mark Shield, Meilleur arbitre. Enfin, Perth Glory a reçu le prix du fair-play. Ce n'est pas la première fois depuis qu'il est devenu entraîneur que LotharMatthäus se distingue par son comportement peu sportif. Ainsi l'ancien coach de l'Atletico Paranaense s'est vu infliger une suspension de 30 jours suite à son attitude lors du match contre Mallucelli. L'Allemand avait traité le juge de ligne d'arrogant car alors qu'il restait deux minutes de jeu, l'homme aurait refusé pour la seconde fois de signaler le remplacement de Dagoberto, qui avait été durement frappé (contusion musculaire) par les adversaires. Entre-temps, il a donné sa démission, pour raisons personnelles, son club restant sur une belle série de victoires. Zago, dont on a raconté l'histoire la semaine dernière, n'aura pas dû patienter longtemps pour être fixé sur son sort. Le défenseur de la Juventude a été condamné par le tribunal de Rio Grande do Sul à quatre mois de suspension, plus quatre matches pour ses propos racistes à l'égard de Jeovanio, le joueur de Gremio. Lors de la finale de la Coupe d'Ecosse contre Dumferline, tous les joueurs du Celtic Glasgow ont porté le numéro 7. Ils tenaient ainsi à rendre hommage à JimmyJohnstone (61 ans), décédé à cause d'une tumeur au cerveau. L'ex-ailier est une véritable légende de son club, avec lequel il a remporté la Coupe des Champions en 1967 à Lisbonne (2-1 contre l'Inter). Ce premier succès d'un club britannique valut aux joueurs le surnom de Lisbon Lions. Paul Le Guen, qui avait remporté trois titres avec Lyon, a repris du service. Le Français a paraphé un contrat de trois ans avec les Rangers et est entré en fonction le semaine dernière, succédant à AlexMcLeish. Quand on gagne, même aux tirs au but, on est récompensé. Vainqueur de la CAN 2006, HassanShehata (56 ans) s'est vu confirmé dans ses fonctions de coach de l'équipe nationale. En principe, il devrait rester en place jusqu'à la prochaine CAN, qui aura lieu en 2008 au Ghana. Les qualifications débuteront en septembre et les Pharaons ont hérité de modestes adversaires (Botswana, Burundi et Mauritanie) et ne devraient pas éprouver de grosses difficultés à décrocher la première place, la seule qualificative en plus des trois meilleurs deuxièmes. Avant de devenir coach principal depuis 2004, date à laquelle il a remplacé l'Italien MarcoTardelli, Shehata avait dirigé l'Arab Contractors du Caire, l'équipe nationale des moins de 20, et avait disputé trois phases finale de la CAN en tant que joueur. C'est fait, l'équipe nationale a son nouveau coach. Il s'agit de Péter Bozsik (44 ans), qui sera assisté par Lajos Detári (42 ans). Le premier nommé est très connu dans son pays parce qu'il est le fils de József Bozsik, le joueur légendaire de la fameuse Hongrie des années 50 mais aussi parce qu'il a fait des miracles avec le Vasas SC et surtout parce qu'il a mené Zalaegerszegi à la conquête du titre en 2001-2002, club dont il est le directeur technique depuis lors. Quant à Detari, il ne faut pas le présenter : c'est le meilleur Magyar des années 80. Suite à l'élimination encourue au premier tour de la CAN, la fédération a décidé de se séparer de son coach uruguayen. Elle a porté son choix sur BadouZaki, l'ex-coach du Maroc, finaliste en 2004, et sorti d'entrée de jeu lors de la dernière édition en Egypte. Il sera assisté par AzizBouderbala, AbdellatifLaâlou, entraîneur des gardiens de but, et AzizMilani, préparateur physique. Médaillé d'or aux J. O d'Atlanta en 1996, DanielAmokachi a annoncé que son objectif était de réussir en tant que nouveau coach des moins de 23 ans, le même exploit accompli en tant que joueur. D'ici là, l'ex-Brugeois tentera de mener son équipe à l'or des Jeux panafricains 2007. Negros Occidental est devenu champion national. Il a devancé National Capital Region et Biscocho Haus-Iloilo. Joel Ballo-Allo de Negros a été nommé Meilleur défenseur du tournoi et IanAraneta, du National Capital Regon, Meilleur attaquant. La fraude sur l'âge des jeunes joueurs est fréquente en Afrique. Ce n'est pas un secret mais les tentatives d'y mettre fin sont rares. Voilà pourquoi Saer Seck le président de l'Institut Diambars, le centre de formation de jeunes footballeurs de Saly Portudal à Mbour, a jeté un pavé dans la mare en déclarant : " Cela suffit de jouer dans des compétitions de Cadets et de Juniors avec des Seniors. D'ailleurs, on est étonné qu'en Afrique, on ne gagne que des Coupes du Monde Cadets et des Coupes du Monde Juniors. Jamais, on n'est bon dans des compétitions seniors. Evidemment, on y va avec des vieillards. Il y a des choix à faire. Le nôtre, c'est d'aller jouer en compétition Cadets avec de vrais Cadets et d'aller dans les compétitions Juniors avec de vrais Juniors. Qu'on prenne 6-0 ou plus, ce n'est pas grave parce qu'on sait que dans quelques années, ceux qui nous ont mis un 6-0, on leur mettra le même score. Et c'est à ce moment-là que cela va compter parce qu'on sera Seniors ". Zeta Golubovci- Budugnost Podgorica, comptant pour la 21e journée de championnat aura marqué les esprits. En effet, les visiteurs ont décidé d'arrêter de jouer à la 73e, après que l'arbitre eut décidé d'accorder le but égalisateur (1-1) marqué par leurs adversaires. Ils soutenaient que ce but avait été inscrit de la main. En attendant un entraîneur étranger de renom avant l'été, la fédération a nommé un quatuor à la tête de l'équipe nationale : Mshindo Msola, John Simkoko, Abdul Msoma et AbushiriHeri.