C'est en 1908 que Converse a été créé par Marquis Mills Converse sous l'appellation originelle The Converse Rubber Shoe Company.
...

C'est en 1908 que Converse a été créé par Marquis Mills Converse sous l'appellation originelle The Converse Rubber Shoe Company. La société était basée dans le Massachusetts aux Etats-Unis. D'ailleurs, le QG de la marque s'y trouve encore et toujours. En 1910, la société créait 4.000 souliers par jour. En 1918, le célèbre basketteur Chuck Taylor (nom attribué au modèle étendard de la marque depuis 1923) va porter les Converse All Star à chaque rencontre et contribuera ainsi à la popularisation de cette paire de baskets devenues mythiques et intemporelles. La Chuck Taylor est à Converse ce que la Stan Smith est à Adidas : une référence, presque un mode de vie. En1984, Converse All Star sera le principal sponsor des Jeux olympiques à Los Angeles, lui offrant ainsi une visibilité mondiale unique. En cuir ou en tissu, hautes ou basses, son look est connu et reconnu aux 4 coins du globe. Une dizaine de paires d'£illets pour les high, un peu moins pour les low, ponctués par une demi-lune en gomme robuste. On ne compte plus le nombre de couleurs dans laquelle s'est déclinée cette sneaker. De nouveaux graphismes sont successivement venus parer la sket'. Depuis sa création, la Chuck Taylor a -comme diraient de mauvais publicistes - souvent été imitée mais jamais égalée. Depuis 2007, Converse ne se limite plus à chausser les stars de NBA ( Larry Bird, Magic Johnson et Isiah Thomas les ont aussi portées). L'initiative Converse Open Gym a vu le jour. Le but est d'ouvrir les portes de salles de basket et de donner la possibilité aux jeunes de pratiquer gratuitement leur sport dans un environnement safe. Les garçons et les filles rencontrent des joueurs de leur âge. Ils sont tous équipés de la tête aux pieds, jouissent d'un repas équilibré et peuvent même se faire une nouvelle coupe au barber shop affrété par la marque pour l'occasion. Depuis le début de ce projet, pas moins de 50.000 kids ont foulé les parquets essayant d'imiter Dwyane Wade, autre star chaussée by Converse. En 2011, Atlanta, Boston, Chicago, Philadelphie, Miami et même San Juan (Porto Rico) ont fait partie de la fête. Outre cette initiative, Converse veut aussi jouer un rôle dans le secteur culturel du 4e art : la musique. Sur le coup, la marque rachetée par Nike en 2003 prône le free download. Le projet se dénomme Three Artists-One Song. Cette inspiration vise à réunir 3 artistes planétaires autour d'une collaboration musicale unique. Ce fut le cas du trio composé par : Gorillaz, James Murphy (LCD) et Andre 3000 (Outkast). Le morceau s'intitule DoYaThing et chacun de ces chanteurs apporte sa touche artistique à l'opus. Il est disponible gratuitement sur www.converse.com. A noter que Converse consolide sa collaboration avec le monde musical puisqu'il est partenaire du Saint Jerome's Laneway Festival à Melbourne déjà depuis 2004. Les motifs floqués sur les chaussures ont été imaginés par le co-fondateur du groupe, Jamie Hewlett. La collection Gorillaz des Chuck Taylor Converse compte 4 modèles différents dont 3 high top. Le 1er est paré d'un imprimé camouflage ou le rappel de la couverture de l'album du groupe éponyme. Dans le 2e, le thème militaire est tout aussi présent sur une chaussure en toile high top brun/ noir, avec les galons de hiérarchie. Le dernier modèle haut met en exergue les personnages chers aux Gorillaz en noir et blanc. L'exemplaire low top est floqué des mêmes personnages mais en couleurs cette fois-ci. Toutes les chaussures de la collection comportent une patte Gorillaz sur le talon et une étiquette à fil avec des détails sur le produit. Ainsi, on retrouve les éléments chers au monde des Gorillaz : zombies, personnages de B.D., des motifs militaires... Une collection qui devrait plaire aux inconditionnels des Converse et aux passionnés des Gorillaz. PAR DANIEL MORENO