Les négociations entre la Ligue Pro et les émetteurs concernant l'attribution des droits de télévision pour les matches en direct vont entrer dans une phase cruciale. Pour LouisTroonen, le moment d'entrer en action est donc venu. Cet alerte septuagénaire est le consultant de la Ligue Pro en la matière. Et on peut dire qu'il connaît son sujet puisqu' il fut à la fois directeur d'un groupe de presse ( Humo, Télé Moustique, ...

Les négociations entre la Ligue Pro et les émetteurs concernant l'attribution des droits de télévision pour les matches en direct vont entrer dans une phase cruciale. Pour LouisTroonen, le moment d'entrer en action est donc venu. Cet alerte septuagénaire est le consultant de la Ligue Pro en la matière. Et on peut dire qu'il connaît son sujet puisqu' il fut à la fois directeur d'un groupe de presse ( Humo, Télé Moustique, Gaël, etc), co-fondateur de VTM, président du conseil d'administration d'un club de football (RC Genk) et conseiller de Karel Van Miert lorsque celui-ci siégeait au conseil de la concurrence de la commission européenne. " Si la Ligue Pro a fait appel à moi dans le cadre du contrat en cours et m'a demandé de renouveler l'expérience, c'est en tant que consultant et non en raison de l'une ou l'autre casquette que j'ai portée ", précise-t-il. " Mais mon objectif en matière de droits de télévision, c'est que les clubs se portent mieux financièrement de façon à pouvoir assumer aussi un rôle auprès des jeunes. Toujours dans cet ordre d'idées, je pense d'ailleurs que droits de télévision et publicité sont intimement liés. Les clubs l'ont compris et développent de plus en plus leur cellule commerciale ". La première tâche de Louis Troonen a été de re-contacter tous les intervenants possibles dans l'achat des droits de télévision. Les chaînes classiques ( VRT, RTBF, VTM, Canal +) mais aussi celles qui se profilent plus récemment sur le marché ( VT4, RTL et, surtout, Belgacom TV). " J'ai vu le nouveau commissaire européen à la concurrence et il m'a bien fait comprendre que le marché devait être le plus ouvert possible ", dit-il. " Nous allons maintenant mettre au point la procédure d'attribution et j'espère clôturer en décembre ". A la Ligue Pro, on espère que l'arrivée de Belgacom TV aura une influence positive sur le montant des droits, actuellement de trois fois quinze millions d'euros. Et Louis Troonen pense que c'est raisonnable. " J'espère que l'évolution technologique portera ses fruits et créera d'autres rentrées ", ajoute-t-il encore. Quant à l'influence d'une éventuelle diminution du nombre de clubs sur les droits, il peut difficilement la chiffrer. " Il me semble que dans certaines régions, des fusions seraient favorables mais il ne faut pas s'assembler pour le plaisir : une fusion n'est réussie que si elle amène une augmentation de la qualité du jeu ". (P. Sintzen)