La rengaine de la semaine passée : " Où est Muslin ?" Le nouveau coach de Lokeren n'est arrivé que le vendredi. L'adjoint Rudy Cossey a été chargé d'organiser des séances agressives : " J'ai travaillé selon les principes de Slavo : aller en profondeur sans ballon, se démarquer, passer rapidement de la perte à la possession de balle ".
...

La rengaine de la semaine passée : " Où est Muslin ?" Le nouveau coach de Lokeren n'est arrivé que le vendredi. L'adjoint Rudy Cossey a été chargé d'organiser des séances agressives : " J'ai travaillé selon les principes de Slavo : aller en profondeur sans ballon, se démarquer, passer rapidement de la perte à la possession de balle ". Slavo Muslin a assisté au match contre Genk de la tribune. Il a noté le manque d'assurance de l'équipe. Cossey : " Slavo a l'art d'induire la clarté. Avec lui, chacun connaît exactement sa tâche et... ne peut se dissimuler. Depuis le début de la saison, nous avons le même problème : le week-end, les joueurs perdent leurs moyens ". Les fans estiment que Cossey eût mérité plus de crédit : il a mis sur pied une bonne organisation défensive, a rendu une chance à Frederik De Winne et à Michael Van Hoey. Ils craignent que Muslin n'opte pour les valeurs établies et n'effectue ses emplettes en Serbie. L'intéressé se (re)présente à la presse, flanqué de RogerLambrecht, de Willy Verhoost et de Patrick Orlans, lequel lâche : " Le fils perdu est de retour ! " Muslin a carte blanche... mais après concertation avec le président et Verhoost. Lambrecht : " Le club fête son centenaire l'année prochaine. Il devra intégrer le top cinq. Les six mois qui viennent constituent une transition pendant laquelle nous allons bâtir un noyau solide. Nous revenons de trop loin pour que je pose des exigences. Une septième place serait déjà bien. Slavo a un contrat de deux ans et demi, il doit appliquer sa vision ". L'entraîneur précise : " J'ai la garantie que tout sera en ordre, sur le terrain et en dehors. Je serai un manager à l'anglaise. Je ne ferai pas de compromis. Mon chemin est le seul valable. Le président et moi sommes sur la même longueur d'ondes ". Lokeren espère que Muslin sera en mesure de transférer de bons joueurs et non plus des éléments de troisième rang ou des Africains qui n'ont encore rien prouvé. " Trois renforts suffiraient cette saison. Nous devons explorer le marché français car de nombreux talents attendent leur heure dans les centres de formation. Kristinsson et Doll doivent être nos leaders. Je serai encore plus exigeant que la saison passée car j'ai encore pris un an ( Il sourit). Les meilleurs joueront, sans égard pour leur nom ou leur statut. La condition physique est au point, nous devons travailler les aspects techniques et tactiques pour obtenir des résultats mais aussi divertir le public ". FRéDéRIC VANHEULE