Le Sud-Coréen Hyun Jun Suk (18 ans) vient de parapher un contrat de six mois à l'Ajax. En soi, cela n'a rien de particulier si ce n'est que ce transfert s'est réalisé sans scouting ni manager. L'Ajax n'a pas visionné le jeune attaquant dans son pays, c'est Jun Suk qui a proposé ses services à Amsterdam.
...

Le Sud-Coréen Hyun Jun Suk (18 ans) vient de parapher un contrat de six mois à l'Ajax. En soi, cela n'a rien de particulier si ce n'est que ce transfert s'est réalisé sans scouting ni manager. L'Ajax n'a pas visionné le jeune attaquant dans son pays, c'est Jun Suk qui a proposé ses services à Amsterdam. L'histoire du Sud-Coréen semble sortie d'un conte de fées. Hyun Jun Suk avait un rêve : devenir footballeur professionnel en Europe. L'avant a évolué en Division Trois coréenne jusqu'il y a peu mais cela n'allait pas assez vite à son gré. Il y a un mois, il a demandé un visa de touriste à destination d'Amsterdam et a sauté dans l'avion. Il n'a pas jeté son dévolu sur les Pays-Bas par hasard : depuis sa tendre enfance, il est supporter de l'Ajax. Il n'a pas perdu son temps à découvrir les curiosités de la vieille ville : il s'est focalisé sur DeToekomst, le centre d'entraînement de l'Ajax. Le mystérieux Asiatique en survêtement n'est pas passé longtemps inaperçu. Suk a enfilé ses godasses et a demandé s'il pouvait participer à l'entraînement. Il a suscité les moqueries. " Mais il est revenu tous les jours ", raconte Martin Jol, l'entraîneur ajacide, au Telegraaf. " J'ai trouvé ça chouette et j'ai aussi compris qu'il était international junior. Je lui ai donc proposé un stage en Espoirs. " Réussi, selon Pieter Huistra, le coach des Espoirs : " Hyun Jun Suk travaille d'arrache-pied, il conserve bien le ballon et a démontré sa classe en marquant un joli but de la tête lors d'un match amical. " Cette histoire est pour le moins étrange. Est-ce un conte de fées moderne ou un maître coup en marketing ? Les dirigeants de l'Ajax savent certainement que les footballeurs asiatiques n'ont pas seulement constitué un renfort sportif en Eredivisie dans un passé récent. Funsu Ojo a rempli les caisses de Feyenoord, comme Ji-Sung Park a enrichi le PSV, de même qu'actuellement Keisuke Honda à VVV Venlo. LEO BEENHAKKER est officiellement conseiller technique de Feyenoord jusqu'en juin 2011. LES PAYS-BAS ont réalisé un nul Blanc en Australie, dans un match amical. Ils sont déjà qualifiés pour le Mondial 2010. KENNETH VERMEER, le deuxième gardien de l'Ajax, a reconduit son contrat jusqu'en juin 2013. Il a été numéro un la saison passée sous la direction de Marco VanBasten, mais cette année, Martin Jol lui préfère Maarten Stekelenburg. L'EREDIVISIE est en perte de productivité cette saison, d'après les calculs réalisés au quart de la compétition. En 81 duels, on n'a inscrit que 217 buts, soit une moyenne de 2,68 buts par match. Depuis la fondation de ce championnat en 1953, la moyenne n'a été inférieure à l'actuelle qu'à trois reprises. Le FC Twente est le seul à avoir marqué lors de tous ses matches, jusqu'à présent. LE NEC, le club de Bjorn Vleminckx, continuera à jouer sur le site actuel, le Goffertpark. Initialement, le club souhaitait déménager sur un terrain industriel en périphérie mais les supporters n'étaient pas enchantés. Le conseil communal de Nimègue a décidé de ne plus rechercher d'autre implantation. LE FC TWENTE envisage d'effectuer son stage hivernal aux Emirats Arabes Unis. Le club d'Enschede a été invité à disputer un match amical à Dubaï durant la deuxième semaine de janvier. La présence de l'Irakien Nashat Akram, Footballeur asiatique de l'Année et ancien joueur d'Al Ain, un club de Dubaï, jointe à ses performances en Coupe d'Europe, font de Twente un adversaire convoité au Moyen-Orient. BREGT VERMEULEN