Il s'en est fallu d'un penalty contre Groningue et la Fiorentina (sans Adrian Mutu) eût subi le même sort qu'Empoli, Palerme et la Sampdoria : elle aurait pu faire une croix sur les poules de la Coupe UEFA. Mais elle passée, même sans l'avant roumain (28 ans), qui a déjà marqué six buts en championnat, a refusé des offres de Manchester City et du Real, lequel était prêt à débourser 20 millions pour ses services, plus un salaire annuel de cinq millions.
...

Il s'en est fallu d'un penalty contre Groningue et la Fiorentina (sans Adrian Mutu) eût subi le même sort qu'Empoli, Palerme et la Sampdoria : elle aurait pu faire une croix sur les poules de la Coupe UEFA. Mais elle passée, même sans l'avant roumain (28 ans), qui a déjà marqué six buts en championnat, a refusé des offres de Manchester City et du Real, lequel était prêt à débourser 20 millions pour ses services, plus un salaire annuel de cinq millions. Suite au départ du buteur maison, Luca Toni, le Roumain, qui a joué à Chelsea et à la Juventus, est devenu la vedette de la Fiorentina. L'été passé, celle-ci a essentiellement investi dans de jeunes joueurs. Christian Vieri, chargé de faire oublier Toni en pointe, constitue l'exception. Avec une moyenne d'âge de 26,44 ans, la Fiorentina a la troisième plus jeune formation de Série A, après Udinese et la Reggina. " Nous avons perdu un Picasso, Toni, mais nous possédons beaucoup de Van Gogh ", commente le directeur technique, Pantaleo Corvino. Celui-ci a été enrôlé il y a deux ans, alors qu'il travaillait à Lecce. Le propriétaire du club florentin, Andrea Della Valle, voulait former une jeune équipe d'avenir et le nez de Corvino en la matière ne lui avait pas échappé. Cesare Prandelli, un des coaches les mieux payés de Série A avec 1,5 million, soutient pleinement le projet de la Fiorentina. Prandelli avait rompu son contrat à l'AS Rome, peu avant le début du championnat, il y a quelques saisons, pour soigner sa femme, gravement malade. L'année dernière déjà, il a placé la Fiorentina à la cinquième place. Sans les points de pénalité, l'équipe aurait été troisième et se serait produite en Ligue des Champions. La Fiorentina est invaincue cette saison, en championnat comme sur la scène européenne. En plus, la semaine dernière, deux de ses footballeurs, le défenseur Alessandro Gamberini et le médian Riccardo Montolivo, ont débuté en équipe nationale. Un autre Florentin en faisait partie : Franco Semioli, ex-Chievo. Des cinq nouveaux venus repris dans le noyau A, Semioli et Frederico Balzaretti (ex-Juventus) sont déjà titulaires. Vieri entre de temps en temps au jeu, l'Argentin au passeport italien Pablo Osvaldo (ex-Lecce) a été l'homme du match à une reprise. Seul Anthony Vanden Borre a dû se contenter d'une seule entrée au jeu jusqu'à présent. La Gazzetta dello Sport estime que la Fiorentina est le club qui a le mieux réussi ses transferts. L'ÉQUIPE NATIONALE se qualifiera pour l'EURO si elle réalise un match nul en Ecosse le 17 novembre et qu'elle bat les Féroé. Elle doit cette chance à la victoire inattendue de la Géorgie contre l'Ecosse (2-0). Levan Mchedlidze, un jeune de 17 ans qu'Empoli a raflé au nez et à la barbe du Bayern mais qui n'est qualifié que depuis le 1er juillet, a marqué le premier but. Les dirigeants du club toscan voient en lui un nouveau Zlatan Ibrahimovicmais le fait surtout jouer en Espoirs. ROBERTO DONADONI a aligné une équipe expérimentale lors du match amical contre l'Afrique du Sud à Sienne (2-0). CristianoLucarelli(32 ans), transféré cet été de Livourne au Shakhtar Donetsk, a marqué les deux buts. Trois champions du monde jouaient : Daniele De Rossi, Cristian Zaccardoet Alberto Gilardino. Cinq joueurs ont effectué leurs débuts : les défenseurs Alessandro Gamberini(26 ans, Fiorentina) et Andrea Dossena(26 ans, Udinese), les médians Antonio Nocerino(22 ans, Juventus) et Riccardo Montolivo(22 ans, Fiorentina) et le trequartistaAlessandro Rosina(23 ans, Torino). ALESSANDRO DEL PIERO a prolongé son contrat à la Juventus jusqu'en 2010. Au terme de deux mois de négociations, l'avant a obtenu un bail de deux ans alors que le club ne voulait lui accorder qu'un an, plus un contrat à la prestation lors de la deuxième saison. Alè touche 3,8 millions nets par an, soit moins qu'en 1999 (5,7 millions). En 1993, quand la Juventus l'a transféré de Padoue, l'attaquant y gagnait 130.000 euros. GABYMUDINGAYI n'a pas joué dimanche avec la Lazio. Le médian n'était toujours pas remis du mal à l'aine qui l'avait obligé à renoncer au match des Diables mercredi dernier. GEERT FOUTRÉ