Jean- PhilippeCharlet est souvent pointé du doigt pour les erreurs qu'il commet. Pourtant, s'il a disputé une majorité de matches cette saison, c'est qu'il y a des raisons. " C'est un joueur qui possède d'énormes qualités, mais qui les exploite parfois mal à cause d'un manque de régularité ", explique PhilippeSaint- Jean. " Il est très rapide, très endurant et se révèle un bon récupérateur de ballons. Logiquement, il a deux bons...

Jean- PhilippeCharlet est souvent pointé du doigt pour les erreurs qu'il commet. Pourtant, s'il a disputé une majorité de matches cette saison, c'est qu'il y a des raisons. " C'est un joueur qui possède d'énormes qualités, mais qui les exploite parfois mal à cause d'un manque de régularité ", explique PhilippeSaint- Jean. " Il est très rapide, très endurant et se révèle un bon récupérateur de ballons. Logiquement, il a deux bons pieds, mais il ne les emploie pas toujours à bon escient. C'est d'abord une question de réflexion, et c'est surtout à ce niveau-là qu'il doit évoluer. Il a encore trop besoin d'être guidé. Pourtant, après trois années dans le noyau A, il n'est plus tout à fait un novice. Défensivement, il est très bon aussi longtemps qu'il reste concentré. Malheureusement, les pertes de concentration sont un phénomène récurrent chez lui. C'est au moment où l'on pense qu'il est bien dans le match que, soudainement, il s'égare. Il a le potentiel, mais devrait utiliser sa tête un peu plus. Peut-être se disperse-t-il trop en dehors du terrain également. J'ai parfois l'impression qu'il n'est pas assez pris par son métier. Il discute rarement de gestes qu'il a vu effectués par d'autres footballeurs. Or, ceux qui regardent les matches à la télé sont ceux qui évoluent le plus ". L'une des qualités de Jean-Philippe Charlet est la polyvalence : arrière droit, milieu droit, milieu récupérateur... " Il lui est arrivé fréquemment de changer de rôle en cours de partie, en fonction des dangers que présentait l'équipe adverse. Il a souvent repris les rôles difficiles, et s'en est généralement sorti avec bonheur. Au demi défensif, il excelle dans la récupération du ballon, mais éprouve plus de difficultés à la construction. Sur le flanc, en revanche, il peut souvent monter. Et comme il possède un très bon centre, il amène du danger. Depuis le départ de ChristopheGrégoire, il donne certains corners et coups francs excentrés, et le fait très bien ". Croule-t-il parfois sous la pression ? " Je lui ai posé la question, et lui-même m'a certifié qu'elle ne l'influençait pas, mais est-ce réellement le cas ? J'ai parfois mes doutes ". Quant aux réactions du public ? " Certains supporters le prennent parfois en grippe. C'était le cas contre Lokeren, il y a deux semaines, et c'est pour cela que je l'ai laissé sur le terrain pendant tout le match, car il ne faut pas que les réactions du public le cassent moralement ".