GEOFFREY CLAEYS ET ANNELIES DE FAUW

Geoffrey Claeys (29 ans) : c'est une fille tendre, spontanée, belle et charmante, parfois un peu têtue. Elle est plutôt maniaque à la maison. Ainsi, elle n'hésite pas à sortir l'aspirateur à dix heures du soir ! Si je suis devenu plus calme et que je ne parle plus autant, c'est surtout grâce à elle. J'essaie de faire ce qu'on me demande.
...

Geoffrey Claeys (29 ans) : c'est une fille tendre, spontanée, belle et charmante, parfois un peu têtue. Elle est plutôt maniaque à la maison. Ainsi, elle n'hésite pas à sortir l'aspirateur à dix heures du soir ! Si je suis devenu plus calme et que je ne parle plus autant, c'est surtout grâce à elle. J'essaie de faire ce qu'on me demande. Le jour des matches, je mange toujours un poulet avec de la compote de pommes. Il est très rare que je le prépare moi-même. (Annelies : " Il parvient tout juste à se cuire de la viande et à passer la compote au four à micro-ondes ".) Je ne suis pas terrible en cuisine. J'adore manger mais je ne fais rien cuire. C'est moi qui bouillonne de colère ! Il y a peu de choses que je n'aime pas manger. Je raffole du hachis d'Annelies. (Annelies : " Geoff a une expression-type : Trésor, c'est délicieux mais ce n'est pas très copieux, hein ".) Depuis un an et demi, j'utilise Herbalife, que Wim De Coninck m'a recommandé. J'ai déjà perdu entre cinq et sept kilos et je ne tombe plus aussi souvent dans les pommes. Regarder tranquillement un film, à la maison ou au cinéma. Je n'ai pas besoin d'autre chose. Je viens de voir L'Homme qui murmurait à l'Oreille des Chevaux, avec Robert Redford. Ça m'a passionné. Je trouve qu'il faut oser montrer ses émotions. J'apprécie particulièrement les thrillers psychologiques avec Morgan Freeman ou Denzel Washington dans le rôle principal. J'ai trouvé Anthony Hopkins sublime dans Le Silence des Agneaux. Je ne suis pas un rat de bibliothèque. J'ai reçu en cadeau les biographies de Robbie Williams, le chanteur, et de David Beckham. Une lecture idéale quand nos déplacements nous astreignent à de longs voyages en car. J'ai également dévoré l'autobiographie de Lance Armstrong. Chapeau, hein ! Il m'inspire énormément de respect pour la manière dont il s'est battu pour vivre puis pour revenir et gagner le Tour de France. Il a une très forte personnalité dont il faut s'inspirer. Au bout de trois ans, nous avons envie de changement. Tout est maintenant en ordre. Les travaux peuvent commencer en avril. Nous restons à Bruges. Nous faisons construire sur un terrain que j'ai acheté il y a quelques années. C'est un hasard mais ce n'est qu'à 500 mètres de la maison des parents d'Annelies. Nous sommes en train de comparer les projets et les offres des entrepreneurs. En effet. Nous avons passé trois vacances de suite à la plage, à Ténériffe, en Crète et en Turquie. Nous en sommes un peu las, surtout après l'année dernière : il a plu toute une semaine ! Je pense que nous sommes revenus plus pâles que nous n'étions partis. Cet été, nous irons sans doute en Provence. J'aimerais également visiter l'Australie, où vit mon meilleur ami, Joe Spiteri. C'est un gars formidable. Nous restons en contact hebdomadaire, par téléphone et grâce à Internet. C'est chouette. Pour le moment, notre grande favorite, c'est Dido. Elle est sublime. Nous aimons bien Clouseau. Il était surprise act à la Night of the Proms. L'ambiance vous électrise. C'est vraiment fantastique. Annelies De fauw (27 ans) : A Bruges, au café dansant De Vuurmolen. Le courant est vite passé mais je ne savais absolument pas qui il était. J'ignorais qu'il était footballeur car ce sport ne m'intéressait pas. C'est incroyable : maintenant, j'assiste à un match tous les quinze jours. (Geoffrey : " Annelies est mon type de femme. Je l'ai compris immédiatement mais il m'a fallu quelques mois pour la convaincre. Elle pensait que tous les footballeurs étaient des coureurs de jupons et des piliers de bar. Il semble qu'elle ait dû revoir son opinion ".)Oui. Je dois ajouter que je relativise rapidement. Une fois, c'est un héros, l'autre fois, il est au 36e dessous. Il y a une vie à côté du football. Geoffrey aime se trouver avec des amis qui ne discutent absolument pas de football. J'ai aussi découvert le revers de la médaille. J'ai compris que la vie d'un footballeur est parfois plus dure qu'on ne le pense. Ils ont peut-être une belle vie, ils gagnent sans doute beaucoup d'argent mais ils doivent consentir des sacrifices à l'avenant. Il est très rare que nous puissions sortir ensemble. Geoffrey est un homme très calme, quelqu'un auquel on peut faire confiance à 100 %. Je pense qu'il a besoin de tranquillité, à la maison. (Geoffrey : " J'ai vécu seul un moment et j'étais perdu. Je reste à la maison pour Annelies. Maintenant, il me faut trois ou quatre jours pour récupérer d'une sortie ".)Avant tout, les contacts sociaux. Pouvoir aider d'autres personnes m'apporte beaucoup de satisfaction. D'autre part, la charge de travail est énorme au bureau : il faut prester. Il n'est pas toujours évident de rentrer à la maison et de se défaire de ses problèmes. Heureusement, Geoffrey est volontiers à mon écoute. Pas vraiment mais il est très attentionné. Je n'ai pas à me plaindre. Il ne me fait pas souvent des surprises, à l'exception de la Noël et du Nouvel An. Mieux vaut que je m'achète moi-même des fleurs mais je l'ai su dès le début. (Geoffrey : " Si je lui en offre, c'est que j'ai quelque chose à me faire pardonner ".) Récemment, il s'est rendu seul dans un magasin de lingerie mais il a dû appeler ma mère pour connaître ma taille. C'est mon domaine. Je tente de rendre notre foyer chaleureux et convivial. Nous vivons pour le moment dans un appartement qui ne nous appartient pas. Ce n'est donc pas facile. Par exemple, nous n'avons rien peint nous-mêmes et nous devons nous contenter de murs blancs. Je parcours régulièrement des magazines spécialisés pour connaître les tendances actuelles et trouver des idées. Ce qui est frappant, c'est que nous effectuons généralement le même choix et qu'il s'avère toujours le plus onéreux. Heureusement, nous ne sommes pas impulsifs et nous dressons une comparaison avant de procéder à un achat. Du tennis en été. Je cours souvent aussi. Je me rends à mon travail en vélo. Il faut rester en mouvement. Le tennis est idéal pour rencontrer des gens. Nous jouons pour le plaisir mais nous participons parfois à un tournoi interne pour faire plus ample connaissance avec les autres membres. (Geoffrey : " Maintenant que j'y prête attention, tu ressembles beaucoup à Sabine Appelmans ".)Frédéric Vanheule