De son titre avec le Standard à sa mission accomplie en Venise du Nord, en passant par une deuxième place avec une Gantoise encore en chantier, Michel Preud'homme a longtemps dicté les règles du jeu national. Son football, fait de duels au corps-à-corps et de transitions rapides, lui a offert huit places sur le podium en autant de tentatives, à la tête de trois clubs différents. Voilà le genre de succession que devait assurer Ivan Leko, installé sur le banc de Bruges grâce au football cérébral, fait de mouvement et d'espaces, qu'il avait instauré à Saint-Trond.
...