Les principaux transferts hivernaux de Gand sont le départ de Randall Azofeifa et de Kenny Thompson ainsi que les arrivées du Danois Jesper Jörgensen et de l'Espagnol César Arzo Amposta. Le départ doit offrir plus de latitude aux autres médians offensifs, et les arrivées renforcer la défense. Gand a compris que, pour un club du top, il encaisse trop de buts à cause d'erreurs individuelles.
...

Les principaux transferts hivernaux de Gand sont le départ de Randall Azofeifa et de Kenny Thompson ainsi que les arrivées du Danois Jesper Jörgensen et de l'Espagnol César Arzo Amposta. Le départ doit offrir plus de latitude aux autres médians offensifs, et les arrivées renforcer la défense. Gand a compris que, pour un club du top, il encaisse trop de buts à cause d'erreurs individuelles. Bojan Jorgacevic est intouchable. Ses seconds, Sébastien Bruzzese et Frank Boeckx, n'ont encore reçu aucune chance en championnat. Gand affirme n'avoir pas cherché d'arrière latéral cet hiver. Comme Roy Myrie s'est à nouveau blessé et que Christophe Grondin a notamment refusé une offre de Russie, il entre en lice comme concurrent de Mario Baric. A gauche, il n'y a plus que deux possibilités, avec Fernando Wallace et Matija Skarabot, mais c'était Thompson qui s'était le plus distingué par sa grinta. Outre Alpha Ba, grand et costaud mais au positionnement perfectible, Arzo doit accroître la concurrence dans l'axe défensif, face à Stef Wils et à Marko Suler. Gand espère que son coaching rendra les arrières latéraux plus fiables. On dit l'Espagnol sobre, doté d'un brillant jeu de tête et de position, auteur de peu de fautes à la relance. La pression pèse donc sur Suler, qui a commis quelques gaffes tout en effectuant des déclarations déplacées, ce qui a amené le club à comptabiliser les points qu'il a déjà coûtés à l'équipe. Gand a cherché une autre solution pour Erlend Hanstveit et Adriano Duarte est à nouveau en revalidation. A Esbjerg, le club danois dont il était capitaine, Jörgensen était médian défensif, un homme sobre, qui joue en fonction de l'équipe, style Bernd Thijs. Lors du match amical contre Westerlo, le mois passé, il a eu une mission plus offensive qu'au Danemark car du triangle médian de Gand, Francky Dury exige qu'un des deux médians défensifs monte. Thijs, qu'une blessure a privé d'une série de matches, manque de rythme et reste donc en retrait. L'arrivée de Jörgensen et le bon premier tour de Tim Smolders accroissent en tout cas la concurrence au c£ur de l'entrejeu. Christophe Lepoint, qui rétablit d'une blessure au genou et était considéré comme " un transfert " également, a été victime d'un accident de la route. Il s'en est tiré avec une fracture du tibia, ce qui signifie que sa saison est terminée. C'est certainement une perte pour Dury vu que Lepoint joue en profondeur, a le gabarit et le sens du but comme il l'a prouvé lors de ses deux dernières sorties. Avec Ilombe Mboyo arrivé de Courtrai, Yaya Soumahoro, Stijn De Smet, Yassine El Ghanassy, Zaccharia M'Sila, Zlatan Ljubijankic et Ibrahima Conté, Dury dispose, comme en début de saison, de beaucoup de créativité et de rapidité sur les flancs ou derrière l'avant-centre. En théorie, plusieurs éléments se disputent le poste le plus avancé : Shlomi Arbeitman, Elimane Coulibaly, Edson Montano et éventuellement Ljubijankic. Gand a mis à profit le mercato pour rétablir l'équilibre de son noyau et y poser des accents défensifs, ce qui ne signifie pas qu'il va évoluer de manière plus conservatrice. Cependant, si Arzo et Jörgensen affichent ici les qualités montrées précédemment, il devrait y avoir plus de joueurs autoritaires dans l'équipe et une meilleure organisation du quatuor défensif formé par les arrières et les médians axiaux, ce qui permettra d'éviter maints buts. Jesper Jörgensen (Esjberg fB DEN), Alpha Ba (US Ouakam SEN), César Arzo Amposta (Valladolid ESP), Ilombe Mboyo (Gand). Randall Azofeifa (Gençlerbirligi TUR), Kenny Thompson (Lierse), Grégory Mertens (Cercle). PAR RAOUL DE GROOTE Le mercato a servi à rétablir l'équilibre du noyau et à poser des accents défensifs.