lE coach GEORGES LEEKENS

Nous avons livré une bonne campagne Intertoto, réalisé une préparation de qualité mais ensuite, nous n'avons pas répondu aux attentes. Notre début raté contre Zulte Waregem nous a poursuivis. Je ne suis pas satisfait. Nous avons essayé de développer un football plus technique, de jouer plus haut et de combiner davantage, mais des erreurs individuelles ont laissé des brèches fatales derrière. Parfois, nous avons voulu jouer trop bien et trop gentiment. Résultat : nous avons manqué d'efficacité. Mbark Boussoufa a été déterminant et créatif, Dominic Foley est devenu une valeur sûre mais nos attaquants n'ont pas encore atteint leur meilleur ...

Nous avons livré une bonne campagne Intertoto, réalisé une préparation de qualité mais ensuite, nous n'avons pas répondu aux attentes. Notre début raté contre Zulte Waregem nous a poursuivis. Je ne suis pas satisfait. Nous avons essayé de développer un football plus technique, de jouer plus haut et de combiner davantage, mais des erreurs individuelles ont laissé des brèches fatales derrière. Parfois, nous avons voulu jouer trop bien et trop gentiment. Résultat : nous avons manqué d'efficacité. Mbark Boussoufa a été déterminant et créatif, Dominic Foley est devenu une valeur sûre mais nos attaquants n'ont pas encore atteint leur meilleur niveau. Nous avons un avant qui sait conserver le ballon, ce qui devrait permettre aux joueurs qui s'infiltrent de marquer, mais ce n'est pas encore le cas. En défense aussi, nous avons été victimes de blessures, parfois simultanées, comme celles de Darjo moje et Stephen Laybutt. L'approvisionnement a été trop lent, avec trop peu de passes transversales. Nous nous sommes compliqué la vie. A mes yeux, le beau jeu est une alliance d'efficacité et d'occasions mais nous avons été trop lents. Nous nous sommes rarement imposés avec deux buts d'écart. Nous n'avons donc pas produit du grand spectacle. Nous avons pris trop peu de points en déplacement, alors que nous avons parfois contrôlé la situation, comme à La Louvière. Las, nous avons encaissé trop de buts parce que certains délaissaient la couverture mutuelle indispensable. J'ai apprécié notre jeu contre Genk et Beveren : nous avons bien bougé entre les lignes et nous sommes passés rapidement de l'attaque à la défense et vice-versa. Contre Charleroi, par contre, nous avons manqué d'élan vers l'avant. Nous avons joué comme si nous étions à la procession d'Echternach. Au deuxième tour, si la préparation est normale et que chacun est au même niveau, nous ferons mieux. Il faudra qu'un buteur émerge dans l'équipe mais c'est le résultat de tout un processus . lAvec ses dribbles et ses mouvements rapides, il est le joueur le plus doué techniquement de Gand. Il n'est pas grand mais très engagé et courageux. Il est donc difficile à vaincre dans les duels tout en apportant sa touche de créativité et de nombreux assists. Il est redoutable sur les phases arrêtées. Il était appelé à jouer un rôle en vue dans l'axe de la défense mais il n'a pas été à la hauteur de sa réputation de routinier il a souffert de blessures, ne s'est pas montré intransigeant, a pratiqué un football pas très propre et a été à la base de quatre buts contre son camp.JOUEURS UTILISéS : Blessing (11), Boussoufa (15), Cooreman (12), De Beule (16), Diop (1), Foley (11), Grégoire (12), Hakonsen (10), Herpoel (18), Laybutt (13), Lombaerts (15), Mamouni (16), Martens (13), Mirvic (6), Mladenovic (10), Mohammed (12), Smoje (14), Thompson (12), Trajcev (2), Vrancken (17), Zoko (10). BUTEURS : Boussoufa (3), Cooreman (1), De Beule (1), Foley (2), Grégoire (4), Mamouni (1), Martens (1), Mohammed (2), Thompson (1), Vrancken (4), Zoko (2). CARTES JAUNES : 40 CARTES ROUGES : 1 PENALTIES : 2 pour (0), 1 contre (0). CORNERS : 75 pour, 85 contre. FAUTES : 351 commises, 299 subies. " NOUS AVONS JOUÉ TROP LENTEMENT ET LE SPECTACLE N'A PAS ÉTÉ BON "