Deux ans après avoir démissionné de son poste de sélectionneur, Marcello Lippi (60 ans) revient. Pendant deux ans, son ombre a pesé comme une épée de Damoclès sur Roberto Donadoni (44 ans). Le président de la fédération, Giancarlo Abete, a insisté : celui-ci n'est pas limogé. Le contrat de Donadoni prenait fin avec l'EURO. Il n'aurait été reconduit que si l'Italie avait, au moins, atteint les demi-finales. Cela n'est pas arrivé. Donadoni avait refusé la clause de limogeage proposée par le président. " L'argent n'est pas ma seule valeur ". Il avait repoussé une dernière prolongation jusqu'en 2010. " Il a préféré la première proposition, soit une reconduction si les résultats étaient bons ", conclut Abete. Donadoni ne regrette pas son expérience de deux ans : " Je recommencerais ".
...

Deux ans après avoir démissionné de son poste de sélectionneur, Marcello Lippi (60 ans) revient. Pendant deux ans, son ombre a pesé comme une épée de Damoclès sur Roberto Donadoni (44 ans). Le président de la fédération, Giancarlo Abete, a insisté : celui-ci n'est pas limogé. Le contrat de Donadoni prenait fin avec l'EURO. Il n'aurait été reconduit que si l'Italie avait, au moins, atteint les demi-finales. Cela n'est pas arrivé. Donadoni avait refusé la clause de limogeage proposée par le président. " L'argent n'est pas ma seule valeur ". Il avait repoussé une dernière prolongation jusqu'en 2010. " Il a préféré la première proposition, soit une reconduction si les résultats étaient bons ", conclut Abete. Donadoni ne regrette pas son expérience de deux ans : " Je recommencerais ". Le forfait de Fabio Cannavaro et la méforme de Luca Toni ont empêché l'Italie de montrer ce qu'elle valait pendant le tournoi. Les observateurs reprochent à Donadoni de n'avoir pas sélectionné Pippo Inzaghi, qui marque facilement, et d'avoir aligné Antonio Cassano. Cette fois, le talentueux avant ne s'est pas méconduit mais son rendement a été insuffisant. Vendredi déjà, le retour de Lippi a été confirmé. Son staff était déjà connu aussi. Lippi n'a plus exercé de travail depuis sa démission, après sa victoire au Mondial 2006. Il va gagner 1,2 million par an. On sait qu'Abete, qui n'est entré en fonction qu'après l'embauche de Donadoni, n'appréciait guère celui-ci et pensait depuis longtemps au retour de l'ex-coach de la Juventus. Lors de son mandat précédent, du 18 août 2004 au 9 juillet 2006, Lippi a remporté 17 de ses 29 matches, concédé dix nuls et deux revers. Donadoni a gagné 13 de ses 23 joutes, réalisé cinq nuls et perdu à cinq reprises. Suite au retour de Lippi, on spécule sur le possible revirement de Francesco Totti, qui avait tiré un trait sur l'équipe nationale peu après le Mondial. Lippi envisage aussi de sélectionner le Brésilien Amauri, qui vient d'être transféré de Palerme à la Juventus et a déclaré qu'il préférerait jouer pour l'Italie - il n'a jamais été sélectionné par le Brésil. Si Lippi réédite son exploit d'il y a deux ans, il écrira une page d'histoire. Il faut remonter aux années 30 et à Vittorio Pozzo pour trouver trace d'un doublé. Le 20 août, l'Italie rejoue. Elle rencontre l'Autriche à Nice, en match amical. Le 6 septembre, elle se rend à Chypre pour son premier match de qualification pour le Mondial et quatre jours plus tard, elle reçoit la Géorgie, dans le même cadre. GIORGIO CHIELLINI (24 ans), un des rares Italiens réguliers de l'EURO, a prolongé son contrat à la Juventus jusqu'en 2013. L'arrière, qui gagnera deux millions par an, porte le maillot de la Juve depuis 2005. Auparavant, il a joué une année en Série A avec la Fiorentina. Pavel Nedvedvient de resigner pour une seule saison. ANTONIO DI NATALE (30 ans), titularisé au coup d'envoi de l'EURO, reste à Udine. L'avant a reconduit son contrat jusqu'en 2013 et devrait achever sa carrière dans le Frioul. LUIS FIGO (35 ans) reste un an de plus à l'Inter, où il joue depuis 2005. Blessé la saison passée, le Portugais ne voulait pas prendre congé sur une aussi mauvaise note. PAOLO MALDINI a fêté ses 40 ans jeudi dernier. Il est le quatrième joueur de champ le plus âgé de tous les temps en Série A, après Alessandro Costacurtaet PietroVierchowod(41 ans) et SilvioPiola, ex-international des années '30 qui a arrêté à 40 ans et demi. Le défenseur va entamer sa 25e saison parmi l'élite, où il a débuté le 20 janvier 1985. Quand son entraîneur, Carlo Ancelotti, débarqua comme joueur à Milan, il évoluait depuis trois ans en équipe fanion. L'année dernière, il a disputé 17 matches de championnat pour un total de 617 minutes. MARIO BERETTA (48 ans, quatre ans en D1, deux à Parme, deux à Sienne) a signé comme prévu à Lecce, pour deux saisons et un salaire annuel de 550.000 euros. Tous les postes d'entraîneur sont occupés en Série A. Quatre clubs ont un nouveau coach (Lecce, l'Inter, Sienne, Cagliari). Chez sept formations, le contrat de l'entraîneur prend fin avec la saison (Cagliari, Chievo, Palerme, l'Atalanta, Naples, la Lazio et Catane). Marino(Udinese) et Gasperini(Genoa) sont en poste jusqu'en 2012. GIGI CASIRAGHI, le sélectionneur olympique, n'emmènera sans doute qu'un joueur plus âgé que la limite d'âge à Pékin. Il souhaitait un défenseur chevronné mais son premier choix, Daniele Bonera, n'est pas libéré par Milan. Les joueurs qui ont pris part à l'EURO ne sont pas admis, de même que ceux qui disputent les tours préliminaires de la Ligue des Champions et les joueurs de Milan. GEERT FOUTRé