De manière plutôt inattendue ; le FC Cologne a signé sa première victoire cette saison à la Mercedes-Benz Arena de Stuttgart. Sebastian Freis et le joker Wilfried Sanou ont inscrit les buts de la libération. Cette victoire à Stuttgart, troisième du dernier championnat, est un soulagement pour l'entraîneur, Zvonimir Soldo. L'ancien footballeur de Stuttgart, lié à Cologne pour deux ans, a succédé en juin à Christoph Daum, retourné à Fenerbahçe, en juin. Soldo ne constituait pas le premier choix du club colonais, qui ne l'a enrôlé qu'après avoir approché, en vain, Co...

De manière plutôt inattendue ; le FC Cologne a signé sa première victoire cette saison à la Mercedes-Benz Arena de Stuttgart. Sebastian Freis et le joker Wilfried Sanou ont inscrit les buts de la libération. Cette victoire à Stuttgart, troisième du dernier championnat, est un soulagement pour l'entraîneur, Zvonimir Soldo. L'ancien footballeur de Stuttgart, lié à Cologne pour deux ans, a succédé en juin à Christoph Daum, retourné à Fenerbahçe, en juin. Soldo ne constituait pas le premier choix du club colonais, qui ne l'a enrôlé qu'après avoir approché, en vain, Co Adriaanse, Christian Gross, Dieter Hecking, Volker Finke et Morten Olsen. Le FC Cologne a entamé la saison avec certaines ambitions. Il a effectué des transferts intéressants, comme Christopher Schorch, un prometteur jeune défenseur de l'équipe B du Real, l'international portugais Maniche (Atletico Madrid) et surtout Lukas Podolski, de retour après un passage raté au Bayern. Les espoirs du FC Cologne ne se sont donc pas encore concrétisés. Podolski n'a toujours pas trouvé le chemin du but et Milivoje Novakovic, auteur de seize goals la saison passée, n'est pas encore disponible. L'avant slovène souffre des adducteurs et n'a pas été titularisé samedi dernier. Soldo a offert sa chance à Mannaseh Ishiaku, par défaut. Cologne se bat surtout contre lui-même. Il ne parvient pas à développer le football prôné par Soldo, un jeu de combinaisons soigné. Résultat, il se crée trop peu d'occasions et les erreurs de l'entrejeu se font payer immédiatement, sur le contre adverse. Samedi, les pièces du puzzle se sont donc mises en place, même si les buts ont été marqués grâce à des fautes individuelles des Souabes, chez lesquels Markus Babbel commence également à vivre dans une ambiance de crise. Cologne, lui, peut aborder le match de Coupe de ce mercredi soir, contre le VfL Wolfsburg, avec plus de confiance. DANIEL VAN BUYTEN a honoré la confiance de Louis van Gaal en inscrivant le but de la victoire pour le Bayern. L'entraîneur batave n'a pas titularisé Franck Ribéryni Miroslav Klose. Luca Toni a joué avec les amateurs le week-end dernier. MARCEL KOLLER (48 ans) est à la rue suite à la défaite à domicile 2-3 du VfL Bochum contre Mainz 05. Le Suisse, qui entraînait Bochum depuis quatre ans, n'a pris que quatre points lors des six premiers matches de championnat. Son adjoint, FrankHeinemann, assure l'intérim. SCHALKE 04 doit économiser. Le club de Gelsenkirchen a été médiocre dans toutes les compétitions la saison dernière, ce qui a un impact sur ses finances. Même si la masse salariale est la plus lourde, le club a déjà annoncé qu'elle ne ferait pas l'objet d'économies. Une issue possible serait la vente de Rafinha(24 ans), qui est mécontent et a déjà flirté avec le Bayern. A cette époque, le Brésilien ne pouvait partir mais FelixMagath, l'entraîneur de Schalke 04, a déclaré que la situation avait changé : " Le Bayern peut changer d'avis et nous téléphoner. " LOGAN BAILLY a effectué sa rentrée dans le but de Mönchengladbach. Il s'est retourné à quatre reprises contre Hoffenheim. LE DFB a déposé plainte pour racisme contre Klaus Beier, un politicien du NPD, un parti d'extrême-droite. Dans une émission télévisée, Beier a traité l'international allemand Mesut Özil " d'Allemand en plastique " et " d'Allemand-passeport ". BREgT VERMEULEN