" J'ai récemment revu les images de deux beaux buts des Diables Rouges. Elles datent du 27 avril 1983. Il y a 29 ans, la RDA (République démocratique allemande, soit l'ex-Allemagne de l'Est) détenait une belle équipe nationale. En fouillant un peu, j'ai retrouvé quelques données de cette rencontre.
...

" J'ai récemment revu les images de deux beaux buts des Diables Rouges. Elles datent du 27 avril 1983. Il y a 29 ans, la RDA (République démocratique allemande, soit l'ex-Allemagne de l'Est) détenait une belle équipe nationale. En fouillant un peu, j'ai retrouvé quelques données de cette rencontre. Belgique-RDA 2-1 (2-1). Bruxelles, Stade du Heysel. Match de qualification (Groupe 1) pour l'Euro 84. Arbitre : Gurruceta (Spa). Spectateurs : 43.894. Belgique : Pfaff (Bayern Munich), Gerets (Standard), L. Millecamps (Waregem), Meeuws (Standard), De Groote (Anderlecht) ; F. Van der Elst (West Ham), Vandersmissen (Standard), Coeck (Anderlecht), Vercauteren (Anderlecht) ; Erwin Vandenbergh (Anderlecht), Ceulemans (Club Bruges). Coach : Thys. RDA : Rudwaleit (Berliner Dynamo) ; Kreer (Lokomotive Leipzig), Schnuphase (Carl Zeiss Iena), Sahmann (FC Magdeburg), Baum (Lokomotive Leipzig) ; Troppa (Berliner Dynamo), Liebers ( Lokomotive Leipzig), Steinbach (FC Magdebourg) ; Streich (FC Magdebourg), Pilz (Dynamo Dresde)/70' Ernst (Berliner Dynamo), Busse (RW Erfurt), /62' Richter (FC Karl Marx-Stadt). Coach : Krause. Buts : 9' Streich (0-1), 18' Ceulemans (1-1), 38' Coeck (2-1). Carte jaune : Richter. A la 18e, le grand Jan Ceulemans émerge en force et de la tête pour égaliser. 20 minutes plus tard, Ludo Coeck signe un but magnifique : il arme un tir inouï à plus de 30 mètres qui laisse Bodo Rudwaleit les bras ballants. Le regretté Ludo (1955-85) était un spécialiste en la matière et j'ai toujours admiré les grands artificiers capables de changer le cours d'un match. Je jouais encore à Anderlecht quand Ludo y est arrivé de Berchem en 1973 avec son élégance, son talent, son charisme et sa frappe à distance. Cela me rappelle le Mondial 82. En arrivant au Camp Nou, avant Argentine-Belgique (0-1) du 13 juin 1982, Ludo constate qu'il a oublié ses chaussures dans sa chambre d'hôtel. Une voiture de police fonce dans la circulation pour aller chercher les précieuses godasses. Malgré une crevaison, la Guardia Civil revient au stade avec les boots de Ludo à un quart d'heure du coup d'envoi : ouf... Six jours plus tard, à Elche, les Belges piétinent face à un Salvador bien organisé défensivement. 1-0 : les Diables marquent à la 18e quand Ludo décroche la victoire en tentant un tir des 40 mètres. Je le range parmi les plus grands frappeurs belges et il aurait épaté la galerie avec les ballons actuels bien plus légers et imperméables que ceux des années 80. " PIERRE BILIC