Nous avons connu des problèmes d'adaptation, qu'il s'agisse de la force dans les duels ou de la vitesse d'exécution. Le premier problème est réglé depuis quelques semaines. La vitesse d'exécution est encore perfectible. Certains joueurs ont une marge de progression, d'autres auront du mal à y arriver, je le crains.
...

Nous avons connu des problèmes d'adaptation, qu'il s'agisse de la force dans les duels ou de la vitesse d'exécution. Le premier problème est réglé depuis quelques semaines. La vitesse d'exécution est encore perfectible. Certains joueurs ont une marge de progression, d'autres auront du mal à y arriver, je le crains. Même si beaucoup d'éléments de l'équipe championne sont restés, nous avons dû intégrer plusieurs joueurs. Le groupe manquait d'expérience pour la D1. Henri Munyaneza y a évolué une saison, Predrag Filipovic est plus chevronné mais n'a pu jouer immédiatement. Les footballeurs venus de Roulers nous ont déçus. Seul Sebastien Dufoor a réalisé des actions déterminantes en fin de premier tour. Depuis quelques semaines, Samuel Neva confère plus de stabilité à la défense. Nous avons commencé avec un quatuor défensif puis nous avons procédé avec cinq défenseurs, sans devenir plus stables. Quand j'ai repris l'équipe, j'ai travaillé en estimant que l'on ne pouvait se maintenir qu'avec un quatre arrière. Le groupe y a cru. Le changement de position Derijck- De Petter a sans douté été décisif. Le premier y a apporté sa puissance dans les duels et son jeu de tête alors que le second est susceptible de presser vers l'avant, depuis l'entrejeu. Le Timothy actuel en serait peut-être capable mais il a été en méforme durant un moment. Quand il jouait au milieu, les lignes étaient trop écartées. Durant la dernière demi-heure, il n'était plus possible de combler ces brèches. Désormais, notre jeu est plus compact. Offensivement, je peux difficilement être satisfait. J'apprécie le travail défensif des avants mais nous ne marquons pas assez de buts. Cela change : nous avons marqué contre Westerlo en Coupe et contre Genk en championnat. Je pense qu'au second tour, nous serons plus forts à domicile. Nous devons prendre des points face à des formations telles que Roulers, le Cercle, Westerlo et le Brussels. David Destorme Durant les premières semaines, son apport offensif a été décisif quand Dender n'alignait qu'un avant. Après un petit passage à vide, il s'est mis au service des deux attaquants, se battant dans l'entrejeu. Il est arrivé quelques années trop tard en D1. Steve BarbéDépourvu d'expérience en D1, Dender attendait beaucoup des joueurs de Roulers. Du trio Peeters-Dufoor-Barbé, ce dernier cité est le plus chevronné mais c'est lui qui a été le plus décevant. Physiquement, il a souvent été débordé et son rendement a été nul. Peter T'Kint