Satisfait ? Oui et non. Non car nous n'avons pas développé un football de grande qualité et nous aurions dû compter quelques unités de plus. La saison passée, nous avions 40 points. La différence est trop importante. D'autre part, nous savons où le bât blesse. Les deux saisons ne sont pas tout à fait comparables, pour trois raisons.
...

Satisfait ? Oui et non. Non car nous n'avons pas développé un football de grande qualité et nous aurions dû compter quelques unités de plus. La saison passée, nous avions 40 points. La différence est trop importante. D'autre part, nous savons où le bât blesse. Les deux saisons ne sont pas tout à fait comparables, pour trois raisons. Un : le problème des attaquants. Tout le monde pensait qu' Ivan Bosnjak retrouverait rapidement le niveau de l'an passé. Ce ne fut pas le cas et à peine avions-nous lancé Goran Ljubojevic dans la bataille qu'il se blessait - pour le reste de la saison. Deux : le remplacement de Sébastien Pocognoli. Nous avons embauché Tiago à cette fin mais il a été presque tout le temps blessé. Cela a eu un impact, notamment sur le jeu de Tom Soetaers, privé de piston dans son dos. Trois : nous savions que Thomas Chatelle serait sur la touche jusqu'à la trêve hivernale. Il est revenu plus tôt qu'escompté mais son flanc n'a pas été suffisamment restauré. Elyaniv Barda, engagé pour cette position, n'est pas plus un joueur de flanc qu' Alex Da Silva, et Mohamed Dahmane a réalisé la différence qu'il y a entre Genk, où il a peu d'espaces, et Mons, où il en avait beaucoup offensivement. Conclusion : nous n'avons pu développer le jeu par les ailes, qui constituait notre atout la saison précédente. Problème supplémentaire pour certains, celui de la saison de la confirmation. Je pense plus spécialement à Jean-Philippe Caillet et à Wouter Vrancken. Dans nos installations, tout s'est bien passé. Nous avons perdu des points contre Anderlecht et le Club, ce qui peut arriver, mais aussi contre Roulers, ce qui n'est pas permis. En déplacement, je pense surtout à Dender, nous avons parfois été franchement mauvais. Les points positifs : Barda évolue à un bon niveau depuis quelques semaines et va s'illustrer après la trêve. Avec le retour en forme de tous, les flancs vont être plus performants et si Logan Bailly venait à nous quitter, je sais que Sinan Bolat reprendra très bien sa place. J'espère aussi que Jelle Vossen va poursuivre sa progression dès la reprise ". Elyaniv Barda Vandenbergh est parti, Bosnjak est en méforme et Ljubojevic out : Barda a porté seul le poids de l'attaque. Enrôlé pour les flancs, il a eu besoin de temps pour s'intégrer. On a douté de lui mais il est apparu malin, vif et sûr ballon au pied. Ce poids plume est solide sur ses jambes et a le sens du but. Jean-Philippe Caillet Où est l'autoritaire patron de la défense dont Genk avait tant besoin la saison passée ? Où est ce Français si sûr de lui ? Dès le début de la saison, il a été irrégulier, il a commis des fautes étranges et ça ne s'est pas amélioré. Il s'est retrouvé sur le banc. Peter T'Kint