"Statistiquement, nous avons un bon capital points, à peu près équivalent à celui de la saison passée. Nous aurions pu compter plus de points, surtout quand je pense aux matches contre Anderlecht, le Club Bruges et au penalty non sifflé sur Koen DeVleeschauwer contre Genk. Je suis agréablement surpris, surtout que j'ai dû intégrer beaucoup de joueurs, que la préparation a été très pénible, avec beaucoup de tests et l'arrivée tardive de joueurs du Standard.
...

"Statistiquement, nous avons un bon capital points, à peu près équivalent à celui de la saison passée. Nous aurions pu compter plus de points, surtout quand je pense aux matches contre Anderlecht, le Club Bruges et au penalty non sifflé sur Koen DeVleeschauwer contre Genk. Je suis agréablement surpris, surtout que j'ai dû intégrer beaucoup de joueurs, que la préparation a été très pénible, avec beaucoup de tests et l'arrivée tardive de joueurs du Standard. Le fossé qui nous sépare des cinq équipes de bas de classement ne me tranquillise pas. Je suis d'un naturel prudent. Je m'attends à ce que ces formations effectuent une volée de transferts. Allons-nous perdre des joueurs ou en enrôler ? Cela dépend uniquement de notre budget. Pour l'instant, nous ne semblons pas avoir de marge. Je ne puis donc insister pour obtenir des renforts. A quoi bon se taper la tête au mur ? Je suis réaliste. Je dois veiller à ce que nous finissions dans le ventre mou sans consentir de dépenses inconsidérées. Je suis satisfait du spectacle que nous fournissons et du nombre de buts marqués. Je suis heureux d'avoir tant insisté pour obtenir Mahamoudou Dissa et Jonathan Joseph-Augustin. Ce sont des réussites ! Je reste modeste mais nous pouvons être fiers que Dissa soit dans le peloton de tête des meilleurs buteurs. Quand nous l'avons engagé, il avait la réputation d'un attaquant qui ne trouve pas le chemin du but. Au second tour, après ses nombreuses blessures, Izzet Akgül doit s'épanouir afin de nous offrir plus de variété en attaque. Si nous sommes épargnés par les blessures graves et que nous fêtons rapidement le retour définitif d' YvesVanderhaeghe et de Davy Oyen, tout se passera bien. Je croise les doigts pour que rien n'arrive à mes joueurs chevronnés : Björn Smits, De Vleeschauwer et Stefaan Tanghe. Ils apportent une plus-value chaque semaine, grâce à leur expérience ". Mahamadou Dissa Depuis que Roulers évolue au plus haut niveau, il est son meilleur transfert, à l'instar de Stefaan Tanghe. Il a d'abord eu du mal à se faire au style de jeu plus physique de Roulers, qui pratique par longs ballons, mais a su exploiter sa vitesse et son opportunisme. De plus, il pense en termes collectifs. Serhiy Kovalenko Transféré du Standard avec Felipe Soares et Junior, il est décevant, comme ses comparses. L'Ukrainien a des allures de star, ne supporte pas la discipline et n'est pas souple tactiquement. S'il reçoit une proposition intéressante, il peut partir. FRÉDÉRIC VANHEULE