Comment ouvrir un nouveau chapitre quand on succède à Michel Preud' homme à la tête d'une équipe qui est composée des mêmes joueurs, à 80 %, sachant qu'on est encore très jeune et qu'on n'a pas beaucoup d'expérience ? Quelques mois à OHL et à Saint-Trond, sans plus.
...

Comment ouvrir un nouveau chapitre quand on succède à Michel Preud' homme à la tête d'une équipe qui est composée des mêmes joueurs, à 80 %, sachant qu'on est encore très jeune et qu'on n'a pas beaucoup d'expérience ? Quelques mois à OHL et à Saint-Trond, sans plus. C'est la question que s'est posée Ivan Leko en juin. Il a d'abord poursuivi dans la ligne de son prédécesseur. Même si son passage à une défense à trois ou à cinq au Stayen lui avait valu du succès, du moins en PO2, il continuait à rêver d'un 4-3-3 qui se mue en 3-4-3 en possession du ballon. Avec d'autres accents que Preud'homme, avec moins de duels et plus de courses sans ballon, plutôt comme Hein, qui a influencé beaucoup d'entraîneurs. Las, ça n'a pas fonctionné, faute d'un... Timmy Simons. Il est toujours dans le noyau mais à 40 ans, il ne constitue plus une option à long terme. Il est plutôt dépanneur qu'agent de la circulation. MarvelousNakamba a pris sa place, il dispose de qualités mais il lui en manque encore une : des yeux dans le dos. Nakamba sait tout faire : tacler, récupérer le ballon mais pas jouer vers l'avant. Il s'est laissé emporter par son enthousiasme, s'est parfois avancé loin devant, bien soutenu par Ruud Vormer. Conséquence : une énorme fragilité à la transition. Lior Refaelov a été la victime de l'affaire en août. Non qu'il ait échoué sur le flanc droit lors des premières semaines, au contraire : l'Israélien a été brillant mais le Club ne pouvait se passer de l'abattage d'Hans Vanaken. C'est lui, effectivement, qui abat le plus de kilomètres. Le 3-4-3 s'est donc transformé en un 3-5-2 plus équilibré. Le Club signe un parcours fantastique, avec 34 points sur 42. Peut-il faire encore mieux ? Oui, aux yeux de Leko. Largement mieux, même. Compte tenu des forces disponibles, la défense ne changera pas beaucoup sans transferts éventuels, à moins que certains ne comprennent mieux ce qu'on leur demande. Pendant 90 minutes et pas 45 comme récemment contre Anderlecht. Dans l'entrejeu, en tout cas, Nakamba a appris très vite. Il laisse moins souvent des boulevards derrière lui. Quand Clasie (qui a déjà montré l'étendue de son talent à l'entraînement et est potentiellement le meilleur), sera en forme, l'entraîneur aura plus de marge. Ça devrait lui permettre d'obtenir un rendement encore plus élevé de Vanaken, qui peut améliorer ses statistiques personnelles. Wait and see. par Peter T'Kint