TACTIQUE

L'offensive placée durant la dernière semaine du mercato a modifié les rapports de force au sein du noyau brugeois. Après un nouveau titre, tout le monde était relativement sûr de sa place, même si Vanaken a dû sursauter quand il a fait banquette pendant les play-offs, de même que Do...

L'offensive placée durant la dernière semaine du mercato a modifié les rapports de force au sein du noyau brugeois. Après un nouveau titre, tout le monde était relativement sûr de sa place, même si Vanaken a dû sursauter quand il a fait banquette pendant les play-offs, de même que Dost au début de cette saison. Le transfert d'une poignée d'alternatives valables oblige les joueurs à se concentrer. Balanta a un sérieux rival en la personne d' Otasowie, de même que Vormer, confronté au Ghanéen Sowah. Derrière, Hendry dirige bruyamment et Maouassa apporte son flair et son expérience à la ligne. Sobol est donc prévenu. Les options tactiques sont multiples: 4-3-3, 3-5-2, 4-2-3-1... Philippe Clement a obtenu ce qu'il voulait: plus de concurrence, mais aussi de la vitesse sur les flancs et, surtout, de l'abattage et de la profondeur. Sowah doit encore s'intégrer. Au début, il a oscillé entre l'axe et le flanc droit. Pas le gauche, bien qu'il soit gaucher. C'est que le Club a déjà l'embarras du choix de ce côté avec Sobol, Maouassa et Nsoki. Il ne lui a manqué que quelques centimètres contre la Lazio... Si le polyvalent CDK avait marqué, le Club Bruges se serait qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. En deux ans à peine, Charles De Ketelaere est devenu un des piliers de l'équipe de Philippe Clement. Il préfère évoluer dans l'axe, mais il a été aligné à pratiquement tous les postes.